Entreprises

Decathlon étend son site à Aïn Sebaâ

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5031 Le 25/05/2017 | Partager
Une trentaine de magasins au Maroc sur 5 ans
Plus de 10 millions de pièces produites localement
L’un des premiers donneurs d’ordre textile au Maroc
decathlon-031.jpg

Le site Decathlon Aïn Sebaâ s’étend désormais sur une superficie globale de 6 hectares. Il abrite outre le magasin, une salle de gym, des terrains de sport, des espaces verts, ainsi que l’usine de production et la plateforme logistique (Ph. Khalifa)

Un magasin, 5 terrains de sport, une salle de gym, une usine de production et une plateforme logistique, le tout dans un même endroit. Decathlon Maroc vient d’inaugurer son nouveau site de Aïn Sebaâ. Il s’agit en fait d’une extension de l’emplacement actuel qui s’étend désormais sur une superficie globale de 6 hectares, à proximité de l’hypermarché Marjane.

«Le lancement de ce site sportif à Aïn Sebaâ est une nouvelle étape majeure pour nos projets au Maroc», souligne Borja Sanchez, président de Decathlon Maroc, lors de la cérémonie d’inauguration qui s’est tenue mardi 23 mai. Le nouveau site a nécessité un investissement de 35 millions de DH (hors foncier). Il comprend outre le magasin (transféré juste à côté), une salle de gym (à l’emplacement de l’ancien magasin), 5 terrains (destiné à la location aux particuliers), un parcours de marche, des espaces de détente… 

Ce concept store propose pas moins de 4.200 modèles parmi plus de 35 sports et 100 pratiques sportives ainsi qu’un espace d’entretien des cycles et de personnalisation textile. Quant à la salle de sport, dont la date d’ouverture est imminente, elle bénéficiera d’un concept développé en interne. Des cours d’aérobic, cycling, arts martiaux… y seront dispensés avec des formules d’abonnements mensuels ou annuels. «Il sera même possible de payer à la séance», est-il expliqué.

Suite à l'ouverture de Decathlon Rabat et Oujda fin 2016, l'extension de ce magasin phare de l'enseigne «le plus grand en Afrique» montre la détermination du groupe à se développer rapidement au Royaume. «Cela porte à 6 le nombre de magasins au Maroc, en attendant l’ouverture des sites de Tétouan, Kenitra, Meknès et Agadir dans les prochains mois», poursuit le management du groupe français.

En effet, Decathlon a entamé depuis 2016 un plan ambitieux. En vertu d’un contrat d’investissement, signé l’année dernière avec l’Etat, le groupe a pris des engagements afin de renforcer sa présence au Maroc sur 5 ans. A commencer par le lancement en 2016 d’une plateforme logistique continentale à TangerMed (20.000 m2). «Plus de 25 millions d’articles par an devront transiter par cette plateforme vers le Maroc, mais aussi plusieurs pays en Afrique et en Europe», indique Sanchez.

Même des pays comme la Colombie ou la Russie sont desservis à partir de la plateforme tangéroise. Le chiffre d’affaires total généré par ce programme d’investissement est estimé à plus de 2 milliards de DH sur 5 ans, dont une large part à l’export. Il s’articulera autour des écosystèmes du textile à usage technique, de la maille et du fast fashion, du vélo et assemblage métallique ainsi que des chaussures de sport et permettra la création, à terme, d’environ 7.360 emplois directs et indirects. Ce programme prévoit également le lancement de 30 magasins au Maroc sur 5 ans.

A signaler que Decathlon fabrique localement plus de 10 millions de pièces, dont une partie dans son usine casablancaise et le reste chez des sous-traitants. «Ce qui en fait l’un des premiers donneurs d’ordre textile au Maroc», est-il indiqué. Il s’agit principalement d’articles textiles (t-shirts, shorts, serviettes…). Mais le groupe entend développer la fabrication de nouveaux produits non textile au Maroc.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc