Habillage_leco
Régions

Béni Mellal-Khénifra: D’importantes conventions votées par le Conseil régional

Par Jamal Eddine HERRADI | Edition N°:5028 Le 22/05/2017 | Partager
330 millions de DH pour le réseau routier
Plus de 120 millions de DH pour l’assainissement
beni-mellal-khenifra-autoroute-028.jpg

Le programme de mise à niveau des axes stratégiques du réseau routier de la région fait partie d'un plan global s'étendant sur la période 2014-2018. Il vise à relier les grandes villes de cette région à l'autoroute Berrechid-Béni Mellal (Ph. L'Economiste)

Le Conseil régional de Béni Mellal-Khénifra a adopté et voté, la semaine dernière, des projets de conventions lors de la tenue de sa session extraordinaire de mai. Une session qui, une fois n’est pas coutume, s’est déroulée sans heurts entre les différentes composantes politiques du Conseil de la région.

Il s’agit notamment d’un projet de convention-annexe portant sur la deuxième tranche d’une convention signée auparavant avec le département de l’Equipement pour la mise à niveau des axes routiers stratégiques de la région. Cette tranche intéresse essentiellement le réseau routier des provinces de Béni Mellal et Azilal. Ainsi, un montant de 330 millions de DH sera consacré au financement des projets de mise à niveau des routes dans ces deux provinces. Quelque 146 km sont concernés par ces travaux (32 km dans la province de Béni Mellal et 114 dans celle d’Azilal).

La première tranche de ce programme de mise à niveau des axes stratégiques du réseau routier de la région a été lancée il y a exactement trois années. Des investissements de l’ordre de 770 millions de DH ont été mobilisés à cet effet. Objectif: le renforcement de 18 km de routes (pour un montant de 30 millions de DH), la construction de 22 km (20 millions de DH), le dédoublement de 21 km (200 millions de DH) et l'élargissement de 219 km (520 millions de DH).

Ce programme de mise à niveau des axes stratégiques du réseau routier de la région fait partie d'un plan global s'étendant sur la période 2014-2018. Il vise à relier les grandes villes de cette région à l'autoroute Berrechid-Béni Mellal. Et aussi à améliorer les conditions de circulation au niveau des axes routiers stratégiques de toute la région. Ainsi, le coût et le temps de voyage seront sensiblement réduits.

A citer aussi l’adoption d’une convention entre le Conseil régional de Béni Mellal-Khénifra, le département de l’Equipement et l’Office chérifien des phosphates (OCP) portant sur l’élargissement et le renforcement de la route reliant, sur une distance de 35 km, la ville d’Oued Zem à la commune Al Fokra.
Pour rappel, une autoroute de 94 km relie le chef lieu, Béni Mellal, à la ville de Khouribga qui a été administrativement rattachée à la région Béni Mellal-Khénifra dès la mise en place et l’entrée en vigueur de la régionalisation avancée. Un projet structurant qui a coûté 2,8 milliards de DH et qui permet à toute cette région d’être connectée aux principaux pôles économiques du pays. 

A noter également, le grand projet d’une autoroute devant relier Marrakech à Béni Mellal, Meknès et Fès. Selon des sources proches du dossier, le tracé de cette infrastructure d’envergure a déjà été finalisé et le projet serait en attente de validation par les autorités compétentes.
En outre, les travaux de construction et de renforcement de la route nationale numéro 8 reliant l’autoroute au centre de Ouled Yiîche sont bien avancés. La première tranche de ce projet a nécessité un budget de 30 millions de DH alors que la deuxième tranche coûtera 18 millions de DH. 

Globalement, le réseau routier de la région est constitué de près de 1.115 km de routes nationales, 4.283 km de routes régionales et 2.454 km de routes provinciales. Soit une densité régionale de 2,89 km pour 1.000 habitants. Sur le chapitre de l’assainissement liquide, deux conventions passées avec la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Tadla (Radeet) ont été adoptées par le Conseil régional.

La première convention concerne le financement et la réalisation de réseaux d’assainissement liquide et d’évacuation des eaux pluviales dans le centre d’Oulad Mbarak (près de 11.000 habitants). Le budget qui a été alloué au projet s’élève à plus de 83 millions de DH. Les travaux de réalisation de ce projet destiné à évacuer les 237.500 m3 d’eaux usées produits chaque année s’étaleront jusqu’à 2020.

La deuxième convention, conclue elle aussi avec la Radeet, intéresse le centre Foum Ouddi. Elle est également destinée à financer les travaux d’assainissement liquide des 220.000 m3 d’eaux usées produits par les 10.140 habitants du centre. Les travaux de réalisation du réseau dureront de 2017 à 2020. Près de 37,5 millions de DH ont été alloués à ce projet.

Groupement de communes

Un projet de convention pour la création d’un Groupement de communes territoriales (GCT) a été adopté par le Conseil de la région. Cette convention liera désormais ce dernier à un certain nombre de communes de la région. Objectif: assurer une gestion rationnelle des services communaux.
Le Groupement aura pour tâche notamment la création de dépotoirs et la gestion des déchets solides, la construction de souks communaux, le transport en commun, les routes communautaires, la sauvegarde et la préservation de l’environnement, les abattoirs…
Le champ d’intervention du groupement dénommé «Grand Béni Mellal» s’étendra à toutes les communes concernées par cette convention.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc