Culture

Petit tour du monde musical avec Mawazine

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:5026 Le 18/05/2017 | Partager

Après une fréquentation assez timide le dimanche, les concerts du lundi ont drainé un plus large public venu applaudir à l’OLM l’une des meilleures Mc’s de la scène, Ms Lauryn Hill. La chanteuse et rappeuse qui n’a rien perdu de son talent a surpris les festivaliers en revisitant ses titres. Le théâtre Mohammed V a convié la divine Anoushka Shankar, fille de Ravi Shankar. Ambiance gnaoua du côté de Salé qui a abrité le concert de Hamid El Kasri, Mustapha Bakbou et Mehdi Nassouli, quand la scène du Bouregreg a vibré aux sonorités africaines avec le parrain du blues lusophone, Bonga. Mardi, Mawazine accueille de nouveau Aznavour pour un deuxième concert exceptionnel. Devant un parterre d’officiels, l’artiste qui n’était plus venu au Maroc depuis une cinquantaine d’années a donné un spectacle sous un tonnerre d’applaudissements qui restera sans nul doute gravé dans les mémoires. Cap vers la planète hip-hop avec le rappeur français le plus en vogue de sa génération, Booba. Celui que l’on appelle le Duc de Boulogne ou encore B2O a tout simplement changé la donne en faisant déplacer les fans venus de plusieurs villes du Maroc, vêtus de sa marque «Unkut», et qui ne ratent pas une punchline, du jamais vu à Mawazine! Daoudia a foulé la scène de Salé, et comme d’habitude,  les festivaliers étaient au rendez-vous.

Reportage photos, Abdelmajid Bziouat

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc