Entreprises

Energie: Cartier Saada se met au vert

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5025 Le 17/05/2017 | Partager
Et s’engage pour une démarche d’efficacité énergétique
80% de ses besoins seront fournis à partir d’un système de toiture solaire photovoltaïque
cartioer-saada-energie-verte-025.jpg

La conserverie de Marrakech, dont la gamme de produits est destinée à l’export, va réduire sa consommation énergétique et elle vient de conclure un protocole d’accord avec Green of Africa développeur dans le secteur des énergies renouvelables (Ph. DR)

Les effets COP sont bel et bien palpables à Marrakech. Après les hôteliers, ce sont les industriels qui se mettent au vert conformément à l’Accord de Paris sur le climat et la proclamation de Marrakech. Le premier à ouvrir le bal est l’industriel Cartier Saada qui va en effet adopter des solutions optimales pour préserver l’environnement et ses ressources dans ses installations.

Pour réduire sa consommation énergétique au sein de son propre processus industriel, la conserverie de fruits et légumes vient de conclure un protocole d’accord avec Green of Africa développeur dans le secteur des énergies renouvelables. A travers cet accord, ce dernier fournira, d’ici 2018, jusqu’à 80% des besoins en électricité (en heures pleines) du site de production de Cartier Saada à partir d’un système de toiture solaire photovoltaïque.

Techniquement, c’est le Green of Africa qui prendra en charge l’investissement pour cette transformation et vendra cette énergie verte à la conserverie. Pour le DG de la société, Hassan Debbagh, cette action est parfaitement en ligne avec la politique RSE de Cartier Saada, pour qui, depuis quelques années déjà, les questions énergétiques et environnementales revêtent une importance primordiale. La conserverie compte aussi sensibiliser ses partenaires en amont et en aval pour ces actions.

La marque Cartier Saada a été créée en 1948. Mais l'entreprise en tant que telle est née d'un rapprochement (17 ans plus tard) entre deux conserveries en 1965. Depuis, l'entreprise s'est modernisée et a enclenché son ascension dans l'univers de l'appertisation. L'entrée en Bourse de l'entreprise en 2006 lui a permis de s'assurer de nouveaux débouchés à l'export.

L’entreprise est en train de finaliser une étude d’implantation d’une nouvelle unité de transformation dans la région de Marrakech. Conserves d'olives, abricots, condiments, piment, citron, câpres, oignon... sa gamme de produits ratisse large sur les marchés étrangers. Les exportations de l'entreprise marocaine représentent 95% du chiffre d'affaires.

Ses performances à l'export sont réalisées dans une conjoncture internationale perturbée et face à une concurrence acerbe, tient à préciser le management. La croissance du business est surtout attribuée à la politique de diversification des marchés et de la gamme de produits.

Aujourd'hui, les produits made in Cartier Saada sont présents dans une trentaine de pays-marchés: Europe, Moyen-Orient, Canada, Afrique de l'Ouest... A elle seule, la France absorbe pratiquement 50% des exportations. Entre 2015 et 2016, le résultat net de Cartier Saada a enregistré une hausse de 126% et son chiffre d’affaires a progressé de 6%.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc