Habillage_leco
Entreprises

Télécoms: Le statu quo de la fibre optique

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5021 Le 11/05/2017 | Partager
La solution est faiblement déployée
La 3e édition du symposium de la technologie
fayssal_soulaymani_fibre_optique_021.jpg

L’écosystème de la fibre optique se réunit pour la 3e édition du symposium sur la fibre et les bâtiments intelligents. Plaidoyer, innovations… seront au centre des échanges (Ph. S.F.O)

Le Maroc affiche sa volonté de bâtir des villes et aménager des territoires plus connectés (projet Smart City à Casablanca, Fès, Agadir…). Sauf que ces ambitions contrastent avec le niveau de déploiement de technologies à très haut débit comme la fibre optique. La fibre est encore faiblement déployée, comparativement au cuivre (technologie plutôt obsolète).

Pourtant les bénéfices que le pays pourrait en tirer sont importants: nouveaux métiers, emplois à plus grande valeur ajoutée, explosion de l’internet des objets, haut débit… amélioration de la connectivité. Selon les chiffres de ITU: «une augmentation de 10% de pénétration de broadband (transmissions à haut débit sur réseaux à large bande) peut générer entre 5 et 10% de création d’emplois».

C’est dans ce contexte à multiples enjeux que Orange Maroc et AOB Group organisent en partenariat avec la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) et la Fédération marocaine du conseil et l’ingénierie (FMCI), la 3e édition du symposium «fibre optique et bâtiments intelligents».

L’événement aura lieu le 23 mai à Casablanca. Pour les organisateurs, la journée traitera des applications liées aux bâtiments intelligents. Cette rencontre sera l’occasion pour les intégrateurs et fabricants de fibres, promoteurs immobiliers et aménageurs, bureaux d’études ou architectes d’être à jour en termes de technologies. L’édition 2017 est soutenue par le chinois Huawei, OFS Optics (fabricant de fibre optique) et son partenaire marocain 3G Com.

«Le symposium a toute sa place pour participer à l’influence de toutes les parties prenantes à déployer le très haut débit partout et pour tous», soutient Fayssal Soulaymani, directeur business unit fixe chez Orange. Trois thématiques sont retenues: le déploiement rapide et économique de la fibre optique, le développement des bâtiments intelligents grâce à l’Internet des objets et le rôle de la cyber sécurité dans le secteur de l’immobilier et de la construction.

La démocratisation de la fibre optique est plus que d’actualité, surtout que «son installation est simple, peu coûteuse et peu invasive», explique Jacques Fiorella, managing director chez OFS - Furukawa Electric Morocco. Des pays comme le Bahreïn ont réussi à transformer leur économie en adoptant une politique de développement d’infrastructure haut débit.

Ce qui leur a permis d’attirer les géants de l’internet comme Google. Au Maroc, la fibre existe partiellement sur certaines zones. Orange a déployé quelque 6.000 km de fibres. Des fournisseurs de solutions tels que OFS - Furukawa Electric Morocco se positionnent déjà. Le japonais investit entre 100 et 300 millions de DH dans la construction d’une usine de fabrication de câbles fibre optique à Tanger, dont la production sera destinée au marché local, continental et en support au marché européen.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc