Habillage_leco
×

Error message

User warning: The following module is missing from the file system: fb_instant_articles_display. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/leconomi/public_html/includes/bootstrap.inc).
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5019 Le 09/05/2017 | Partager

• Les banques participatives vont adhérer au GPBM
Les banques participatives (5 établissements en propre) vont bientôt devenir membres du groupement bancaire. Cette adhésion qui est une obligation légale sera effective à compter de la publication des agréments de ces banques au BO. Elles deviendraient ainsi membres du GPBM au même titre que les banques classiques, contrairement à ce qui se passe en Turquie où les banques islamiques ont opté pour la création de leur propre groupement. M.A.B.

• Mehdi Tazi, actionnaire majoritaire au cabinet Belassur
L'ancien DG de Saham Assurance, Mehdi Tazi, vient de prendre une participation majoritaire dans Belassur. Un cabinet d'assurances fondé en 1976 par son dirigeant actuel, Mohamed Belmkadem. Belassur compte aujourd'hui parmi les 10 cabinets les plus importants du marché. Le fondateur  Belmkadem reste actionnaire de Belassur et continue à diriger le cabinet avec Mehdi Tazi. A.R.
• Concours Ford mobilité: Distinction pour deux Marocaines
Dans le cadre d’un concours d’idées doté de 30.000 dollars, ouvert par la société Ford  (Ford Mobilize NY) pour sélectionner les principaux projets innovants pour l’amélioration de la mobilité dans les domaines du transport collectif, deux jeunes Marocaines ont brillé. En effet, Sakrouhi Sentissi Meriem (architecte diplômée de l’Ecole d’architecture de Chicago et exerçant à NYC au sein du cabinet international IBI Group) et Kenza (BBA en gestion des entreprises) ont atteint la phase finale avec brio. Sur les 140 projets initiaux, une vingtaine seulement ont été sélectionnés pour les demi-finales et seuls 10 sont aujourd’hui en compétition. M.B.
• Dolidol lance une «AMO» pour ses distributeurs
La société Dolidol, fabricant de literie, déclinera ce mardi 9 mai, à Casablanca, les détails de son programme de couverture médicale pour ses distributeurs et tapissiers. Pour l’industriel, il s’agit d’une démarche de fidélisation de ses partenaires. Ce programme, entièrement financé par Dolidol, est monté en partenariat avec Saham Assurance. A.S.

• Jnane Saïss Développement augmente son capital
Jnane Saïss Développement a augmenté son capital de plus de 32 millions de DH pour le porter de 61 millions à 93,1 millions de DH. L’opération a été réalisée par compensation avec des créances certaines, liquides et exigibles. En contrepartie, 160.200 actions d’une valeur nominale de 200 DH chacune ont été créées. La filiale de CDG Développement est initiatrice du pôle urbain
d’Aïn Chkef dans la région de Fès. M.K.

• Uber lance la formule taxi
Depuis lundi dernier, les utilisateurs d’Uber ont une troisième option pour se déplacer via la plateforme: uberTaxi. Les utilisateurs de ce nouveau produit seront mis en relation avec des taxis rouges ordinaires. Les paiements se feront uniquement cash sur uberTaxi et les prix des courses seront calculés au compteur. Par ailleurs, la plateforme baisse ses prix de 17% sur le produit uberX à Casablanca. M.K.
• Blé tendre: Les droits de douane portés à 135%
Le projet de loi relatif aux droits de douane sur le blé tendre et ses dérivés sera voté, ce mardi 9 mai, en séance plénière par la deuxième Chambre du Parlement. En raison de la bonne récolte cette année, ces droits seront augmentés à 135% jusqu’à fin décembre 2017. H.E.

 • Un «statut d’entrepreneur»
Après la mise en place du régime de l’auto-entrepreneur, 56.000 immatriculés à ce jour, le ministère de l’Industrie et du Commerce compte lancer le statut d’entrepreneur. Le programme consisterait à accompagner les salariés qui ont acquis une expertise dans certains domaines et qui peuvent créer leur propre entreprise et recruter. Le challenge sera d’éviter le fiasco du CNJA et de Moukawalati. H.E.
• Un débat sur le redoutable «article 213»
La Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc et sa commission juridique, fiscale et sociale organisent, mardi 16 mai, une rencontre sur le tant redouté article 213 du code général des impôts: «Le rejet de comptabilité lors d’un contrôle fiscal ou comment gérer les conséquences de l’article 213». Les débats promettent d’être vifs tant le rejet de la comptabilité redevient un chef de redressements récurrent durant les vérifications fiscales. A.S.

• Un marché africain du leasing en réflexion   
Les premières assises africaines du leasing se sont ouvertes lundi 8 mai. Elles sont l’occasion, selon Abdallah Benhamida, président de l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF), de débattre des préalables et des initiatives possibles pour poser les premiers jalons d’un marché africain de leasing. Il a aussi été question des moyens de marketer et développer l’industrie sur le continent. M.A.B.

• Louardi rencontre l’industrie du médicament
El Haussaine Louardi, ministre de la Santé, a rencontré, lundi 8 mai, les trois associations représentant l’industrie pharmaceutique: Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (AMIP), Association marocaine du médicament générique (AMMG) et Les Entreprises du Médicament du Maroc (LEEM). Les attentes des industriels portent sur l’accélération des autorisations de mise sur le marché, les moyens de relancer la consommation de médicaments, l’amélioration de l’accès aux soins, la TVA de 7% qui doit passer à 10% dans le cadre de la réforme de la taxe. H.E.

Mohamed Benabid, guest-speaker à l'Ecole Hassania

Notre rédacteur en chef, Mohamed Benabid, était le 7 mai invité-conférencier de l'Ecole Hassania des travaux publics (EHTP) pour le compte de l'executive MBA. Dans la pure tradition des grandes écoles, américaines tout particulièrement, cet exercice permet aux étudiants d'échanger avec des personnalités aux parcours différents. Ce qui les prépare à des démarches systémiques dans l'appréhension de leurs environnements. Dans la liste des autres guest-speakers qui se sont succédé dernièrement à l'EHTP: Didier Lamblin, PDG de Centrale Danone, Karim Tajmouati, DG de la Conservation foncière, Obaid Amrane, membre du directoire de Masen, Youssef Draiss, DG de Casa Transport. Qu'il s'agisse du management de projet, du renforcement des compétences en gestion financière et en stratégie notamment, les modules proposés par ce MBA, lancé en 1998 à l'initiative de Feu Meziane Belfkih, interrogent différents enjeux au cœur de la fonction de dirigeant ou d'entrepreneur. J.R.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc