Dossier Spécial

Communication & média: Le numérique donne le tempo

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5007 Le 20/04/2017 | Partager
L’ESJC étoffe les modules de contenu digital
Référencement web, design graphique, veille technologique... des formations adaptées
Des formations à la carte pour les professionnels
esjc_digital_007.jpg

En quelques années d’existence, l ’Ecole supérieure de journalisme et de la communication de Casablanca (ESJC), fondée par le groupe Eco-Médias a pu se positionner en tant que pôle d’excellence. «Nous réajustons chaque année notre programme pédagogique pour que nos lauréats soit compatibles à la demande du marché», souligne Badia Essaouri, directrice pédagogique de l’école (Ph. L’Economiste)

Le numérique s’est confortablement installé dans le quotidien de tout un chacun, et a même modifié un bon nombre de secteurs d’activité. Le domaine des médias et de la communication n’échappe pas à cette transformation. Les sites électroniques comme les agences de communication se multiplient, et les ressources pointues dans le domaine sont de plus en plus recherchées.  

Pour répondre à cette demande qui ne cesse de croître, l’Ecole supérieure du journalisme et de la communication de Casablanca (ESJC), fondée par le groupe Eco-Médias (éditeur des quotidiens L’Economiste et Assabah, et propriétaire d’Atlantic radio), a mis en place de nouveaux modules adaptés.

«Aujourd’hui, nos étudiants doivent non seulement maîtriser les outils du web et son environnement, mais ils doivent également être capables d’innover et de saisir les opportunités pratiques et économiques du web», explique Badia Essaouri, directrice pédagogique et de la recherche scientifique de l’ESJC. «C’est dans ce sens que nous leur offrons des enseignements en culture numérique pour accompagner la transformation digitale des métiers de la communication et des médias», poursuit-elle.  

En marge de son programme initial, l’ESJC a intégré des modules de culture numérique qui seront dispensés de la première année de formation jusqu’à la 3e. «Chaque semestre du tronc commun, les étudiants suivront des cours en mode projets, en équipe et par la pratique, qui touchent à la création et à la mise en valeur de contenus digitaux variés», indique la directrice de l’école.

Pour la première année, deux modules seront dédiés au développement des aptitudes dans le domaine du design graphique. Ces cours permettront aux étudiants d’améliorer la qualité visuelle de leurs projets via la prise en main de logiciels de traitement, de retouche d’image et de production graphique. «L’audio et la vidéo ne sont pas en reste. Un module leur est consacré et permettra aux inscrits de comprendre, d’identifier et de gérer les formats audiovisuels», précise Badia Essaouri.

Ce cours de montage est aussi un moyen pour eux de maîtriser de nombreux logiciels. Par ailleurs, les étudiants pourront appréhender différents types de montage, à savoir: les documentaires, les fictions, les clips…, mais aussi développer une méthodologie dans l’organisation de leur travail.

En deuxième année, les étudiants suivront des cours de veille technologique, de conception et de production de contenus multimédias. Ces enseignements sont liés au module de journalisme électronique, mais aussi à celui de la radio et de la télévision. Pour ce qui est de la troisième année, elle sera consacrée à la maîtrise d’outils de développement et de diffusion web multi-supports (ordinateurs, tablettes, smartphones,…).

En parallèle, des cours de référencement web et réseaux sociaux ainsi que des cours sur le journalisme des données seront aussi administrés. «Ces mêmes modules sont approfondis dans le cadre des filières des masters professionnels. L’ESJC donnera également, à partir de la rentrée 2017-2018, des formations à la carte aux profits des professionnels de l’info-com qui souhaitent se convertir vers les nouveaux métiers du numérique», indique Essaouri.

Pour rappel, l’ESJC a été créée en 2008 par des professionnels des médias et de l’enseignement supérieur du journalisme afin de répondre aux besoins du marché. Elle forme en 3 ans des journalistes et des professionnels de la communication. Actuellement, l’école en est à sa 7e promotion, le diplôme qu’elle délivre est autorisé par l’Etat et reconnu par le ministère de l’Enseignement supérieur.

L’enjeu de la fiabilité

La mutation des pratiques journalistiques, due notamment à l’essor des smartphones, a transformé la façon dont les gens consomment l'information. «Aujourd’hui, l’accès à l’actualité se fait via de nouvelles entrées, comme celles des réseaux sociaux. La vidéo en direct est aussi une tendance qui émerge», précise Badia Essaouri, directrice pédagogique et de la recherche scientifique de l’ESJC. L’enjeu dans le domaine de la formation à l’ESJC est l’apprentissage des techniques de production de qualité et le respect des règles de la profession. «Nos étudiants sont formés aux techniques de vérification des sources. L’information mensongère ne devrait plus envenimer les contenus qu’ils produisent», insiste Essaouiri.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc