Analyse

Immobilier d’entreprise: Connectivité, modularité, flexibilité… les nouvelles exigences

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5005 Le 18/04/2017 | Partager
fabrice_leger_en_005.jpg
Fabrice Léger, CEO de JLL Afrique du Nord et Afrique francophone

C’est JLL,  leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise, qui accompagne la commercialisation des espaces bureaux de la Marina. Ses clients, des multinationales pour la plupart, ont des critères bien définis. Elles sont à la recherche d’espaces assurant connectivité, modularité,  flexibilité et répondant aux standards internationaux en termes de sécurité. Entretien avec Fabrice Léger, CEO de JLL Afrique du Nord et Afrique francophone.

- L’Economiste: Le marché a connu une nette stagnation durant les deux dernières années. Comment pouvez-vous l’expliquer?
-  Fabrice Léger:
Effectivement, cette stagnation pourrait s’expliquer par le fait que l’offre disponible qui répond aux normes internationales impacte sur le prix de loyer et le prix de vente. Malheureusement, l’offre disponible peut s’avérer parfois inadaptée aux besoins des utilisateurs (places de parking, emplacement, équipements, finitions…). A fin 2016, la demande recensée de bureaux à Casablanca s’élève à 34.790 m² (32.070 m² en location soit 36 transactions et seulement 2.720 m² en acquisition avec 1 transaction). Il est à noter que des retards de livraison sur certains projets et le manque de visibilité sur l’offre future notamment pour le projet CFC, peuvent également être une cause de ce ralentissement ressenti ces deux dernières années.

-  Que cherchent les entreprises aujourd’hui?
-  Il y a plus de 10 ans, la plupart des entreprises au Maroc trouvaient sièges dans des immeubles à usage d’habitation convertis en bureaux. Avec l’implantation de plusieurs groupes internationaux, des immeubles tertiaires ont vu le jour et c’est ainsi que le marché de l’immobilier professionnel a décollé au Maroc. Les entreprises sont à la recherche d’immeubles tertiaires qualitatifs à l’exemple de la Marina, projet phare de la capitale économique. Commercialisé par JLL, il est composé de 9 tours de bureaux dont la superficie est de 80.000 m² offrant aux utilisateurs une infrastructure technologique de pointe et répondant aux normes internationales de sécurité, de modularité de qualité et d’économie d’énergie. En plus, les utilisateurs souhaitent avoir des bureaux permettant la meilleure connectivité possible, favorisant la flexibilité des espaces afin de renforcer la collaboration et le travail d’équipe au sein de leur activité.

- Quelles sont les dernières tendances en matière d’immobilier de bureaux?
- Face aux évolutions des nouvelles technologies et des modes de travail, les entreprises les plus performantes vont être celles qui sauront adapter leurs espaces de travail pour mieux suivre les nouvelles habitudes des salariés. La tendance est donc aux espaces de travail collaboratifs qui donnent plus de place au travail d’équipe et au travail en mode projet. Fini le temps des bureaux cloisonnés! L’heure aujourd’hui est à l’open-space qui représente une petite révolution et qui doit permettre de stimuler la productivité et la créativité. A l’avenir, chacun pourra venir le matin et s’installer au premier bureau qu’il trouvera disponible. Les espaces de co-working devraient également se développer afin de répondre aux besoins des travailleurs nomades.
Propos recueillis par Aziza EL AFFAS

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc