De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4999 Le 10/04/2017 | Partager

• Exclusif: Le groupe textile Legler de retour au Maroc
L'écosystème textile au Maroc commence à porter ses fruits, et «nous assistons à un véritable redémarrage de cette industrie», indique Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. Il souligne à ce propos que le groupe Inditex, leader mondial du textile, est en train de produire au Maroc près de 50% de sa marque Zara. Et last but not least, Elalamy annonce le retour du groupe italien Legler, spécialisé dans la fabrication du denim, avec dans son tour de table un autre investisseur turc. Pour rappel, Legler Maroc était le fruit d'une union entre Atlantic Group de la famille Senoussi et l'italien Legler SPA. Le groupe avait quitté le Maroc après d'énormes difficultés financières (Cf nos éditions n°3214 du 17/02/2010, n°3161 du 02/12/2009 ou encore n°2741 du 25/03/2008). Voir aussi notre analyse pages 4 à 7. B.B.

• Notation souveraine: Opinion inchangée pour Fitch
Fitch reconduit la note souveraine du Maroc à BBB-, assortie d'une perspective stable. L'amélioration du cadre macroéconomique et des finances publiques ont permis de garder cette note. Cependant, le Maroc affiche des indicateurs de développement humain et un PIB par habitant inférieur à la médiane des pays notés dans la même catégorie. F.Fa

• Gouvernement El Othmani: Les attributions attendues
La liste des membres du gouvernement Saâdeddine El Othmani a déjà été publiée au Bulletin officiel. Reste maintenant à publier les textes réglementaires définissant les attributions de chaque ministère conformément à la nouvelle architecture gouvernementale. H.E

• Istiqlal: L’étau se resserre autour de Chabat
Alors qu’il croyait avoir fait le vide autour de lui en écartant ses opposants, Hamid Chabat a été pris au dépourvu, samedi 8 avril, par le comité exécutif chargé de préparer le conseil national du samedi 15 avril. Celui-ci a rendu public un communiqué dans lequel il affirme que seuls les membres dont la liste avait été publiée dans l’édition du journal Al Alam du 16 septembre 2012 pourront participer aux travaux du conseil national. Par conséquent, tous ceux qui avaient été exclus par le SG de l’Istiqlal (Ghellab, Hejira, Baddou…) seront réintégrés. Ils font d’ailleurs partie des signataires du communiqué aux côtés de My Ahmed Ould Rchid. H.E

• La BID finance l’étude de marché de la SNTL
Le groupe de la Banque islamique de développement (BID) finance une grosse étude pour la réalisation de plateformes logistiques dans 10 pays du continent au profit de la Société nationale des transports et de la logistique (SNTL). Ce travail, qui devrait donner de la visibilité aux investissements du groupe, serait livré dans les trois prochains mois. Il va  permettre au groupe d’étudier le potentiel de ces marchés et mieux cibler ses investissements. Rappelons que le groupe vient de prendre contact avec la Banque africaine de développement pour le financement de ses projets en Tanzanie et au Rwanda (Corridor logistique de 1000 km). S.F.
• TangerMed: Activité en croissance au premier trimestre...
Le trafic de conteneurs au terminal à transbordement du complexe portuaire TangerMed affiche une bonne santé au terme du premier trimestre 2017. Il s’est établi à 765.647 EVP (Equivalent Vingt Pieds), soit une progression de 10,2 % par rapport à la même période de l’année dernière, selon une note de l’Autorité portuaire TangerMed. Cette évolution est due à la hausse du trafic du terminal Common User, grâce aux armateurs Hamburg Sud, Hapag Lloyd, Arkas et UASC qui ont mis en place de nouveaux services maritimes à partir du 2e semestre 2016. L’activité TIR a atteint pour sa part, un trafic de 80.427 unités TIR en progression de 7,8 %, le trafic passagers ayant atteint 412.250 passagers, correspondant à une croissance de 9,2 % et ce par rapport au rapport au premier trimestre 2016. A.A.

• ...Un deuxième poste pétrolier en service
Le port de TangerMed vient de mettre en service un deuxième poste pétrolier. Il viendra porter la capacité de traitement annuelle à 15 millions de tonnes à terme. Le trafic de produits raffinés au niveau du terminal hydrocarbures s’est élevé à 1,8 million de tonnes pour le seul 1er trimestre 2017 avec une croissance de 39% par rapport à 2016 pour un total de près de 6 millions de tonnes d’hydrocarbures traités. D’où, l’entrée en service du deuxième poste. A.A.

• Tôle: Un contingent sans taxe antidumping
Le département du Commerce extérieur a mis en ligne la nouvelle liste de contingents. Elle porte sur les tôles laminées à froid, plaquées ou revêtues importée de l’UE. Pour 2017, ce sont 25.535,84 tonnes exonérées de la taxe antidumping. Les opérateurs marocains ont réclamé près de 36.500 tonnes. La «priorité a été accordée aux industriels» comme Longofer, Sofafer et Batifer. Ces trois sociétés ont eu droit aux plus grandes quantités. Jusqu'à 4.500 tonnes pour Longofer. Le ministère de l’Industrie prévient que les bénéficiaires du contingent de tôles ont jusqu’à fin 2017 pour le consommer. Aucun délai supplémentaire ne leur sera accordé. F.F.   

• Rachat d'actions: IAM rallonge son programme
L'opérateur de téléphonie va démarrer un nouveau programme de rachat d'actions à partir du 9 mai. Celui en cours devait se terminer en novembre prochain. L'opération porte sur un maximum de 1,5 million d'actions soit 0,17% du capital. Le prix d'achat est fixé à 191 DH maximum. Il ne doit pas être inférieur à 92 DH à la vente. F.Fa

• Comptes courants d'associés: La rémunération fixée à 2,21%
Les sommes injectées par les associés dans l'entreprise pour les besoins de l'exploitation seront rémunérées au maximum à 2,21% en 2017. Calculé sur la base du rendement des bons du Trésor à six mois de l'année précédente, le taux d'intérêt poursuit sa baisse. Il était de 2,53% en 2016. F.Fa
• Paiement en espèces: Au-delà de 20.000 DH, une infraction
L'Administration fiscale vient clarifier l'article 193 du Code général des impôts relatif au règlement des transactions. Lorsque le montant de la transaction est supérieur ou égal à 20.000 DH, le paiement en espèces est une infraction sanctionnée par une amende équivalente à 6% du montant. Certains règlements en espèces ne sont pas concernés. C'est le cas par exemple pour le retour de chèque ou de l'effet impayé. K.M
• Le nouveau chef du parquet prend ses fonctions
M’Hamed Abdennabaoui a été nommé procureur général près la Cour de cassation (voir pages 2 et 3). Il quitte ainsi la direction des affaires pénales et des grâces au ministère de la Justice. Une audience solennelle est prévue mardi 11 avril pour l’installation du magistrat. Ayant démarré sa carrière comme procureur du Roi à Laâyoune, Abdennabaoui succède à Mustapha Medah parti à la retraite. F.F.  

• HEM en tête du baromètre Diorh-Campus Mag
Jolie reconnaissance pour HEM qui s’apprête à fêter ses 30 ans. L’école vient d’être classée 1re business school privée au Maroc, par le baromètre Diorh-Campus Mag 2017. Il s’agit d’un ranking se basant exclusivement sur l’avis des employeurs, et qui deviendra un rendez-vous annuel. HEM compte aujourd’hui six campus dans six villes, 2.000 étudiants et plus de 4.400 diplômés. Le taux d’insertion de ses lauréats est de 86% à six mois de la diplomation. K.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc