Régions

Casablanca: L’ANP aura sa tour en 2019

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4994 Le 03/04/2017 | Partager
340 millions de DH pour cet imposant building face à Casa-Port
Il regroupera l’ensemble des intervenants au port
L’un des chantiers du programme «Wessal Casablanca Port»
casa_anp_tour_094.jpg

Le Souverain a procédé vendredi 31 mars à la pose de la première pierre du futur complexe administratif, qui sera érigé tout près de la gare ferroviaire de Casa Port. Il  est constitué de deux corps de bâtiments, une tour haute (R+25) et une tour basse (R+8), reliés par un hall (R+6) (Ph. MAP)

Le Souverain a donné vendredi 31 mars le coup d’envoi des travaux pour la construction d’une tour de 25 étages à Casablanca. Celle-ci abritera un complexe administratif qui regroupera l’ensemble des intervenants du port de Casablanca. Doté d’une enveloppe budgétaire globale de 340 millions de DH, ce projet a pour objectif d’optimiser les espaces portuaires par le regroupement de services jusqu’alors dispersés sur le port (autorité portuaire, douane, opérateurs, consignataires, manutentionnaires, Marsa Maroc, banques…), d’améliorer la qualité de service aux usagers du port et d’assurer une meilleure intégration du port dans son environnement urbain.

Mobilisant une assiette foncière de 3.000 m2, ce complexe administratif, qui sera érigé tout près de la gare ferroviaire de Casa Port, est constitué de deux corps de bâtiments, une tour haute (R+25) et une tour basse (R+8), reliés par un hall (R+6).
Le nouveau building fait partie des différents chantiers engagés dans le cadre du programme «Wessal Casablanca Port» (transfert du port de pêche et du chantier naval, le développement d’un terminal de croisières). Ces chantiers sont destinés à reconvertir une partie de la zone portuaire par la création d’un nouveau centre urbain, la mise en valeur du quartier historique de la médina et de son littoral et l’identification de la ville en tant que destination phare du tourisme de culture, d’affaires et de croisière.

La conception architecturale comportera des services communs au personnel (crèche, espace de sport, locaux sociaux et associatifs), alors que la tour haute comprendra l’ensemble des directions, ainsi que des espaces de restauration et de détente. Les niveaux 22 à 24 devront ainsi abriter des restaurants et des cafés avec terrasses extérieures.

Le futur complexe, doté de quatre niveaux de sous-sols destinés à recevoir les locaux techniques et de logistique et un parking pour le stationnement des véhicules du personnel, tiendra compte des contraintes de durabilité environnementale (énergies renouvelables, efficacité énergétique). Faisant partie du programme de valorisation de la zone historique du port de Casablanca, ce projet sera réalisé dans un délai de 24 mois, dans le cadre d’un partenariat entre les ministères des Finances, de l’Equipement, la wilaya de la région Casablanca-Settat et l’ANP (maître d’ouvrage).

Pour rappel, c’est le groupement Mohamed Ghaiti-Laborie Jean Pierre & Laborie Philippe qui a été retenu pour la conception de cette tour, suite à un concours architectural lancé par l’ANP (cf. édition du 9 avril 2015).

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc