Habillage_leco
Régions

Plans d’aménagement: Casablanca couverte à 96%

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4990 Le 28/03/2017 | Partager
Un taux qui n’a presque pas évolué en un an
Il était de 95% en 2015
Une banque d’affaires pour la rénovation de l’hôtel Lincoln
tram_casa_amenagement_090.jpg

Au bout de plusieurs appels à manifestation infructueux, dont le dernier en janvier dernier, l’AUC envisage aujourd’hui d’autres scénarios pour la rénovation de l’hôtel Lincoln. L’Agence urbaine pourrait faire appel aux services d’une banque d’affaires (Ph. L’Economiste)

30 plans d’aménagement homologués sur un total de 34, soit 96% de superficie couverte sur le territoire de Casablanca. C’est le bilan de l’Agence urbaine de Casablanca (AUC), rendu public à l’occasion de son conseil d’administration, tenu la semaine dernière. Le taux de couverture n’a donc pratiquement pas évolué depuis 2015 (95%). Cette insignifiante croissance s’expliquerait par le processus d’actualisation des plans d’aménagement (PA) déjà homologués, selon une source auprès de l’AUC.

Aujourd’hui, 6 plans d’aménagement restent à finaliser. Trois d’entre eux (Sidi Belyout, El Mechouar et Médiouna) sont au niveau du comité technique local (CTL). Deux autres PA (Echellalate et Nouaceur) seront à nouveau traités au niveau du CTL. Alors que le PA d’El Mejjatia Ouled Taleb est en phase d’enquête publique.  

Le taux de couverture du territoire par des documents d’urbanisme passe à 80% sur le périmètre du schéma directeur d’aménagement urbain (SDAU). Ce dernier englobe la préfecture de Casablanca, celle de Mohammedia, ainsi que les provinces de Nouaceur, Médiouna, Benslimane et la commune El Mansouria. Outre le volet de planification urbaine, le  champ d’actions de l’AUC englobe plusieurs activités, dont voici le bilan 2016.

■ Plans d’aménagement sectoriels
L’année écoulée a été marquée par l’homologation du plan d’aménagement (PA) sectoriel de la commune d’Ouled Azzouz et l’attribution des marchés pour l’élaboration des études des PA sectoriels des communes de Bouskoura, Mohammedia, Tit Mellil, Lahraouiyine, Sidi Moussa El Majdoub. Sont concernés également par des PA sectoriels, les arrondissements de Aïn Chock, Hay Hassani, Sidi Moumen et Sidi Bernoussi. Les plans d’aménagement sectoriels sont destinés, rappelons-le, à prévenir les erreurs en matière de gestion urbanistique et donner une vocation à l’espace urbain, surtout lorsqu’il est appelé à accueillir une nouvelle population. Le PA sectoriel n’intéresse généralement qu’une partie de la commune concernée. Objectif: se conformer aux nouveautés du SDAU actualisé en 2014.

■ Guichets uniques: Avis favorable pour 49% des projets
En matière de gestion urbaine, l’AUC a instruit, dans le cadre des commissions auprès des guichets uniques, 9.924 projets, dont près de la moitié (4.861) ont reçu un avis favorable (soit une augmentation de 49% par rapport à 2015).
Sur ce total, 722 projets d’habitat, sur une superficie de 1.170 hectares, ont reçu l’avis conforme de l’AUC, soit 69.392 unités de logement. En tout, 300 projets d’équipements publics et privés ont reçu un avis favorable. Il en est de même pour 178 projets examinés favorablement  dans le secteur des activités économiques en 2016. Ils sont répartis entre l’industrie, le commerce et services.

■ Résorption des bidonvilles: 11.763 ménages relogés
A ce jour, le nombre de ménages relogés s’élève à 11.763 ménages (sur un total de 45.920 ménages visés par le programme régional). Neuf autres opérations autorisées par l’AUC, étalées sur une superficie de 374 hectares, permettront de produire 13.378 lots équipés, au profit de 26.756 ménages.
Pour leur part, 3.100 ménages habitant des constructions menaçant ruine (sur un total de 9.250 recensés) ont bénéficié de relogement (soit 34%).

■ Note de renseignement électronique
Lancée en juin 2015, la plateforme électronique pour l’édition de la note de renseignement d’urbanisme permet d’éditer de façon automatique et gratuite une fiche d’informations urbanistiques, dite «indicative». Le service électronique a édité à ce jour plus de 9.000 notes de renseignement. En 2016, 7.214 notes de renseignement ont été délivrées, dont 73% pour les propriétaires du foncier, le reste pour les professionnels (notamment les architectes). La durée moyenne pour la délivrance du document est de 26 heures, avec une moyenne de 50 notes par jour.

■ Une solution pour l’hôtel Lincoln?
Après l’échec de plusieurs tentatives pour le choix d’un investisseur pour la rénovation et l’exploitation de l’hôtel Lincoln, l’AUC envisage aujourd’hui d’autres scénarios. En effet, le dernier appel à manifestation d’intérêt (AMI), en date (lancé en janvier dernier), est resté infructueux. «Pour relancer le processus de réhabilitation, l’AUC pourrait recourir aux services d’une banque d’affaires», indique une source auprès de l’Agence urbaine.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc