Habillage_leco
Economie

Evaluation du développement humain: Le coup de pouce des Nations unies

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:4989 Le 27/03/2017 | Partager
7 agences de l’ONU mettent leur expertise au service de l’ONDH
Ancrer la culture d’évaluation, renforcer les compétences, accompagner le chantier de la régionalisation…
Un partenariat sur 5 ans

Le système des Nations unies poursuit son appui à l’évaluation des politiques publiques en matière de développement humain au Maroc. Une nouvelle convention de partenariat a été signée, vendredi dernier, entre l’Observatoire national du développement humain et 7 agences des Nations unies. Il s’agit du Pnud, l’Unicef, l’ONU Femmes, l’UNFPA, l’UNODC, l’OMS et la FAO. «Cette convention s’inscrit dans la continuité d’un partenariat entamé avec quatre agences en 2012», rappelle El Hassan El Mansouri, SG de l’ONDH.

Ce nouvel accord permettra d’ancrer la culture d’évaluation rattachée aux différentes dimensions du développement humain et être en phase avec les évolutions institutionnelles pour éclairer les politiques publiques, est-il indiqué. «Le système des Nations unies va apporter son expertise en matière de traitement de données, transversalité des politiques publiques, les best practices dans plusieurs secteurs», explique Philippe Poinsot, coordonnateur résident des Nations unies au Maroc. Ce partenariat va permettre également la réalisation d’un ensemble d’études de politiques publiques en matière de développement humain. Les principaux secteurs bénéficiaires seront ceux de l’éducation et la santé à travers le Ramed.

Un travail d’accompagnement du chantier de la régionalisation sera mené en généralisant les outils de suivi et d’évaluation des politiques publiques en matière de développement humain au niveau de l’ensemble des conseils régionaux du pays, indique El Mansouri. Le système d’information géolocalisé développé par l’ONDH sera mis à la disposition des décideurs locaux et régionaux pour renforcer leur capacité de prise de décision en matière de politiques publiques territoriales. Pour accompagner ce chantier de régionalisation, l’Observatoire marocain a revu la composition de l’échantillon utilisé pour mener ses enquêtes permettant la réalisation d’un ensemble d’études.

En 2012, l’organisme a démarré ses enquêtes avec un échantillon comprenant 8.000 ménages, chiffre qui sera doublé dès avril prochain, signale un responsable de l’ONDH. Un élargissement de l’échantillon qui répond à une forte demande en termes d’informations du développement humain au niveau local et régional, et ce pour une meilleure représentativité de toutes les régions, explique El Mansouri. A noter que cet échantillon est utilisé actuellement dans la préparation d’un rapport sur le développement humain par les équipes de l’Observatoire dont les résultats seront prêts en fin d’année.    
Le lancement de ce projet démarre en avril prochain et s’établira sur une durée de 5 ans. Sa réalisation va nécessiter la mobilisation d’un budget global d’environ 4 millions de dollars.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc