Habillage_leco
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4977 Le 09/03/2017 | Partager

• Démarrage de l’usine de Dolidol en Côte d’Ivoire
Le Groupe Palmeraie Industries & Services vient de lancer une nouvelle usine Dolidol en Côte d’Ivoire ainsi que la commercialisation de ses produits. Uni Confort Côte d’Ivoire Dolidol (UCCI Dolidol) est une usine de mousse polyuréthane et de literie située à Yopougon dans la zone industrielle d’Abidjan. Les travaux de construction ont démarré en décembre 2015 pour une durée de 18 mois avec un investissement au total de 125 millions de DH dans une unité de 17.000 m². La capacité annuelle de production atteindra ainsi 6.000 tonnes de mousse polyuréthane avec une production journalière de 1.500 matelas. A.E.

• Une filiale maintenance pour Delattre Levivier
Delattre Levivier Maroc (DLM), leader de la construction métallique et du montage, crée DLM Services. La nouvelle filiale est le résultat d’une capitalisation d’expérience acquise au fil des décennies, qui s’est structurée autour de 3 pôles: la maintenance, l’ingénierie et le facility management. Cette structuration lui permet aujourd'hui d'offrir à ses clients industriels un package complet de services, notamment en matière de lignage laser, d'analyse vibratoire, de caméra thermique, de tarage de la soupape… A.E.

• IT: Le canadien CGI étend son réseau
Déjà implantée à Rabat et Casablanca, l’entreprise CGI, fournisseur de services en technologies de l’information, réaffirme son ambition d’étendre ses activités dans le pays. Le groupe canadien s’est implanté récemment dans la zone off-shore de Fès. Pour cette troisième ouverture, CGI prévoit d’employer 400 personnes aux postes d’ingénieurs en technologies de l’information et des consultants juniors. T.E.G.

• L’Ecole d’assurance décroche le label CII
Consécration pour l’Ecole d’assurance (CFPA). Spécialiste de la formation continue en assurance au Maroc, l’établissement vient d’obtenir le label «Centre de formation accrédité» du Chartered Insurance Institute de Londres (CII). Il s’agit d’une accréditation de référence mondiale pour la qualité de la gouvernance, du centre et des formations de l’école. Le CFPA devient ainsi le premier institut francophone au monde à obtenir ce label du leader mondial en matière de formation des professionnels de l’assurance, présent dans 150 pays. M.A.B.

• Affaire du parlementaire assassiné: 1re arrestation
Première interpellation suite au meurtre du député de l’UC, Abdellatif Merdas. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a arrêté hier un individu de 27 ans, ayant des antécédents judiciaires, soupçonné de lien dans l’homicide volontaire du parlementaire. Les enquêtes, soutenues par l’expertise technique, ont permis de recueillir des preuves matérielles de l’implication présumée d’un individu originaire de la ville de Ben Ahmed dans ce crime, précise la DGSN. Le mis en cause aurait menacé la victime pour des «différends personnels à caractère privé», selon la police. Lors d’une perquisition menée à son domicile, deux armes de chasse et des cartouches semblables à celles utilisées dans cet homicide ont d’ailleurs été saisies. L’enquête poursuit son cours. A.E.

• Bourse: La hausse des cours conditionnée à la bonne forme des émetteurs  
Comment va évoluer la Bourse de Casablanca en mars? Difficile à prédire. Les analystes de Crédit du Maroc Capital pensent que «la progression de la place casablancaise devrait rester tributaire de l’évolution de la masse bénéficiaire 2016 des sociétés cotées». La croissance du marché reflétera également «les niveaux de rendements sur dividendes» servis par les sociétés cotées. M.A.B.

• Les besoins mensuels du Trésor réduits en mars  
Petite baisse des besoins mensuels du Trésor en mars. Pour ce troisième mois de l’année, le recours au marché des adjudications portera sur un montant se situant entre 9 et 9,5 milliards de DH. Il a ainsi réduit de 1 milliard ses besoins par rapport à février. M.A.B.  

• Effondrement de Sbata: Peines de prison ferme
Plusieurs mois après l'effondrement de l'immeuble de Sbata à Casablanca, qui a eu lieu en août 2016, le verdict est enfin tombé. Les peines varient entre 1 an et demi et 5 ans. Pour rappel, ce drame s'est soldé par un lourd bilan de 4 morts et de 24 blessés. Le propriétaire de l'immeuble a été condamné à  5 ans d'emprisonnement ferme et 10.000 DH d'amende. Pour sa part, l'architecte a été condamné à 1 an et demi et une amende de 1.000 DH. Quant au représentant du Bureau d'études et de contrôle, il a écopé de 2 ans d'emprisonnement en plus d'une amende de 1.000 DH. Enfin, le technicien communal  devra purger 3 ans et s'acquitter de 8.000 DH d'amende. Pour rappel, 8 prévenus étaient poursuivis en état de détention provisoire, dont les quatre condamnés, pour «corruption», «homicide volontaire» et «construction de bâtiment non conforme à l’autorisation délivrée». La défense des victimes avait plaidé pour le versement d’une indemnité qui varie entre 180.000 et 5 millions de DH. A.R.

• Tanger: Nouveau président pour les hôteliers
L’Association de l’industrie hôtelière de Tanger (AIHT) a élu la semaine dernière Mohamed El Bahja comme nouveau président. Il succède à Mustapha Boucetta, l’une des figures emblématiques du secteur et actuellement président du Conseil régional du tourisme de la région. Ce dernier a préféré ne pas se représenter pour mieux se consacrer à son actuel mandat au sein du CRT. De son côté, El Bahja a annoncé travailler à fermer les rangs au sein du secteur et à mieux intégrer le reste des opérateurs comme les agences de voyage, partenaires privilégiés du secteur hôtelier. A.A.

• Barrages: Les retenues en hausse
Début mars, les retenues enregistrées dans les différents barrages relevant de la région du nord ont dépassé les 700 millions de m3, soit un taux de remplissage de 63%, selon un rapport de l’agence du bassin hydraulique du Loukkous. La situation est en nette amélioration par rapport à l’année dernière, mais elle reste répartie de manière déséquilibrée. Alors que certains barrages comme celui de Nakhla (Tétouan) affichent un taux de remplissage de 100% avec plus de 4 millions de mètres cubes, d’autres par contre sont en net retrait comme Smir avec 30% ou Abdelkrim el Khattabi (Al Hoceïma) avec 23%. Selon l’agence, la relative embellie est due aux dernières précipitations qui ont permis aux barrages de renouveler leurs stocks en eau. A.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc