Habillage_leco
DOSSIER 8 MARS

Jood, un geste pour atténuer la cruauté de la rue

Par Hind LAIDI | Edition N°:4976 Le 08/03/2017 | Partager
hind_laidi_076.jpg

Fondatrice de Jood (Ph. HL)

Rescapée d’une sévère maladie, ma mère a fait le sacrifice d’un mouton, en remerciement à ma guérison, prépare un couscous copieux et me demanda de tout mettre en barquettes et sortir les distribuer aux plus nécessiteux. Je me suis exécutée, en prenant à cœur de bien faire les choses. Dans les rues du quartier Ben Jdia et Mers Sultan, j’ai découvert un nombre conséquent de «SDF». Depuis, l’idée d’agir de manière permanente me tentait et me hantait même… Lorsque j’ai rejoint l’association Ladies Circle -que j’ai eu l’honneur de présider quelques années plus tard-, nous avons adopté le projet de venir en aide aux SDF. De ce mandat est née la volonté de prolonger l’expérience et Jood a vu le jour en 2015.

Depuis, la flamme est entretenue par un groupe de bénévoles dévoués et de donateurs généreux. Du bien-être en partage, à travers le soutien aux sans-abris à Casablanca, par des virées nocturnes de dons et d’assistance, c’est ce qu’offre aujourd’hui l’association Jood à tous ses bénéficiaires, les bénévoles en premier lieu. S’occuper des SDF, ces victimes de la société, c’est aussi être utile à autrui. Les personnes rencontrées dans la rue, dans des conditions difficiles, étaient, en majorité, dans des situations normales avant de subir une précarité sans merci. Que cela puisse arriver à chacun de nous est cruel, que cela se passe sous nos yeux sans que l’on contribue à réduire la misère est injuste.

L’indifférence, exprimée généralement par le choix de passer son chemin, comme si de rien n’était, est le plus profond mal qui menace notre société. Recréer le lien social, écouter, donner, sauver, assister, discuter, voilà des pratiques au quotidien que Jood procure à ses membres, et partage avec ses bénéficiaires. A ce jour, nous distribuons mensuellement 2.400 repas à des sans-abris à raison de 600 repas par semaine. En plus de cela, nous distribuons, de manière épisodique «hiver, aid…», et selon l’arrivage des dons, vêtements, chaussures et couvertures.
L’association Jood prend également en charge des familles initialement sans-abris et composées d’adultes et d’enfants de différents âges n’ayant aucune dépendance nocive «alcool, drogue, jeux de hasard…»

enfants_de_al_rue_076.jpg

Presque chaque soir, à Casablanca et à Marrakech, ses troupes sont à l’œuvre: distribuer des repas chauds et des vêtements aux personnes en situation difficile, vivant dans la rue. Hind Laidi, maman de deux garçons, a fait de la cause des «SDF» son troisième enfant. Avec l’association Jood, fondée il y a près de deux ans, suite à des actions caritatives conduites sous sa présidence d’un club Ladies Circle, Hind Laidi fait un miracle chaque soir: atténuer la cruauté de la rue pour des centaines de «SDF»… Il n’y a souvent rien de bon à projeter de la lumière dans la nuit noire, mais les membres de cette jeune ONG sont souvent des éclaireurs d’une nuit (Ph. L’Economsite)

Nous leur procurons, grâce aux dons reçus et cela pour une période déterminée au préalable, un logement et une subvention leur permettant de prendre en charge leurs besoins essentiels.
Les enfants des familles prises en charge en âge d’être scolarisés le sont obligatoirement car il s’agit d’une condition sine qua non pour bénéficier de l’aide de l’association Jood.
Ces familles, une fois remises à flot, bénéficient par la suite du réseau de l’association Jood afin de pouvoir prétendre à une autonomie visant in fine une réinsertion totale dans la société.

Voici ce qui rend heureux les Joodeuses et les Joodeurs

Offrir aux sans-abris des repas chauds, couvertures, habits et chaussures.
Prendre en charge pour une durée déterminée des familles démunies en leur procurant un logement et une subvention permettant d’assurer leurs premiers besoins avec l’assurance d’une aide à la réinsertion au sein de la société et le développement futur d’une autonomie propre.
La réalisation et l’aménagement futur d’un centre pour les sans-abris où il leur sera possible de venir se laver, se restaurer, dormir et trouver des vêtements propres.
La participation à tous projets d’intérêt général pour le développement, l’éducation et le bien-être social.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc