Economie

Urbanisme: Technos ou écolos, quelles villes pour demain?

Par Ali ABJIOU | Edition N°:4976 Le 08/03/2017 | Partager
L’avenir des futures urbanisations au centre d’un colloque international organisé par le GRET
Dans moins de 30 ans, 7 Marocains sur dix vivront en milieu urbain
urbanisme_techno_ecolo_076.jpg

La ville de Tamesna, dont l’idée a germé en 2004, a été inaugurée en 2007. Destinée à devenir une extension de Rabat, elle peine aujourd’hui à se développer (Ph. L’Economiste)

Comment seront nos villes, demain? S’achemine-t-on vers des urbanisations à l’image de Metropolis où la technologie sera omniprésente ou, au contraire, la tendance sera vers un modèle où le respect de l’environnement sera érigé en premier? A Tanger, des chercheurs universitaires veulent répondre à cette question ou tout du moins aider à défricher le terrain. «La ville de demain: ville techno ou ville écolo», telle est la problématique à laquelle veulent s’atteler les membres du Groupe de recherche en économie et territoire (GRET) en collaboration avec la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger, dans le cadre d’un colloque qui devrait se tenir les 15 et 16 mars prochains à Tanger.

Le développement des villes est en effet une problématique pressante au vu du développement galopant de la population urbaine. Et le Maroc n’échappe pas à la règle.
Actuellement, la population urbaine du pays représente un peu moins de 60%, mais dans trente ans, ce chiffre atteindra les 70% selon les experts. Ceci ne veut pas dire pour autant que les zones rurales vont se vider de leur population au fil des années. En effet, le taux de natalité est plus élevé dans le monde rural et donc, même si la migration vers les centres urbains se maintient, la campagne continuera d’absorber une bonne partie de sa propre natalité.
Toujours est-il que la ville connaît une pression démographique qui en fait un espace où surgissent des problèmes et auxquels il faut en permanence trouver des solutions. Le Maroc, depuis quelques années, s’est engagé dans une politique de changement majeur des grandes métropoles. C’est le cas des villes nouvelles de Tamesna, Zenata et non loin de Tanger avec Chrafate.

Les villes sont des territoires fertiles pour les nouvelles technologies, l’innovation sociale, la créativité, les sciences, etc. Mais elles constituent aussi des espaces où se concentrent de gros problèmes sociaux (emploi, pauvreté, marginalisation...), environnementaux (pollution, réchauffement climatique, eau,...), de logistique et transport, de sécurité, de gouvernance, de formation et de communication. Il s’agit, selon les organisateurs du colloque, de comprendre ces défis actuels et leur évolution dans le futur. Il s’agit aussi de participer à l’effort de réflexion et d’apporter un grain de sable à l’effort de réflexion entamé dans ce sens.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc