Régions

Fès: L’artisanat s’offre le label «Morocco Handmade»

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4975 Le 07/03/2017 | Partager
Localisation géographique, traçabilité et savoir-faire… passés au crible
Objectif: promouvoir le «trésor culturel et civilisationnel» de la région

Les produits de l’artisanat de la région de Fès-Meknès seront bientôt labellisés. C’est ce que prévoit une étude technique lancée, vendredi dernier, par la direction régionale de l’artisanat. Cette étude initiée par la tutelle a déjà octroyé le label national de l’artisanat du Maroc, «Morocco Handmade», en 2016,  à quelque 400 unités de production. En 2017, ce sont quelque 300 unités qui devront profiter de cette certification.

L’opération, rappelons-le, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Vision 2015 pour le développement de l’artisanat, en particulier l’axe relatif à la promotion et à la qualité. «L’étude lancée à Fès vise à protéger et valoriser les produits artisanaux de la région et à promouvoir leur qualité par la reconnaissance des spécificités de leurs origines géographiques et du savoir-faire des artisans», souligne Khalid Rahel, chef de division au ministère de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire.  Au-delà de la reconnaissance du territoire d’origine, ce label assure une certaine traçabilité des produits, ce qui représente une assurance santé et sécurité pour les consommateurs. Il valorise également la production des artisans et les aide à mieux vendre leurs œuvres sur le marché national. «L’artisanat de la région Fès-Meknès constitue un trésor culturel et civilisationnel», estime Abderrahim Belkheyat, directeur régional de l’artisanat.

Avec plus de 53.000 artisans, Fès, à elle seule, contribue de manière importante au processus de développement socio-économique. Il en est de même pour Meknès, Sefrou, et Taza, entre autres. Pour l’heure, quelque 38 artisans, répartis entre Fès (28), Sefrou et Boulemane (10), ont profité du label national de l’artisanat «Morocco Handmade». Ceci étant, les différentes provinces de la région disposent de nombreuses activités et métiers d’artisanat qui nécessitent préservation et valorisation. «Cette 2e opération de labellisation leur permettra d’améliorer la qualité de leurs produits, facilitera leur commercialisation sur le marché et valorisera l’héritage authentique traditionnel de la région», encourage Belkhayat.

Le processus de certification de l’artisanat de ce territoire concernera 50 unités de production parmi les meilleures de la région. Mono-artisan, coopérative ou PME peuvent en bénéficier. L’ambition est de les doter d’une certification des produits et d’un modèle d’étiquetage personnalisé. La tutelle a créé, à cet effet, plus de 240 normes concernant notamment le tissage, la poterie, la maroquinerie, le bois et la dinanderie, outre 50 marques collectives, enregistrées au niveau national et international. Et rien qu’à Fès, dix marques collectives ont été mises en place profitant à 263 artisans. Pour 2017, il sera procédé à la réalisation de deux opérations de contrôle des produits dont la première concerne la poterie et la seconde les dinanderies. Enfin, trois marques collectives sont créées à Sefrou et Boulemane profitant à 273 artisans.

Un label en deux phases

Concrètement, cette labellisation se déroulera en deux phases. La première vise l’élaboration du règlement d’usage du label de l’artisanat de la région et la certification des unités de production. Le projet prévoit, outre un logo et une charte graphique du label, une délimitation de l’aire géographique concernée et les caractéristiques historiques et artistiques des produits des filières de la région. Enfin, la 2e phase de la labellisation consistera en un travail opérationnel devant permettre à des unités de production de l’artisanat dans la région de bénéficier du droit d’usage du label.

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc