Habillage_leco
Régions

Casablanca: Une seconde vie pour la place des Nations Unies

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4972 Le 02/03/2017 | Partager
Les détails du projet de réhabilitation de la coupole Zevaco
Centre commercial, vocation culturelle, espaces verts, fontaine …
L’ambition est de l’intégrer à un circuit de «promenade urbaine»
casablanca_place_onu_072.jpg

Considérée comme point de passage entre le passé et le présent (ancienne médina et ville moderne), la coupole sera restaurée à l’identique tout en introduisant des nouveautés (luminosité, couleurs…) (Source: Cabinet Souad Belkeziz)

Longtemps squattée par les marchands ambulants et autres SDF, la place des Nations Unies aspire à une nouvelle vie. Démarré depuis quelques semaines, le projet de réhabilitation de la coupole Zevaco (communément appelée Kora Ardia) aura un effet structurant sur cette place centrale, selon ses concepteurs. Sur papier et d’après les maquettes, rendues publiques pour la première fois, le projet promet une véritable métamorphose de cette place. «L’idée est d’engager une réflexion sur la spatialité en vue de créer un dynamisme et un renouvellement pour insuffler une nouvelle vie à la place», explique Souad Belkeziz, architecte en charge du projet (ayant remporté le concours lancé par Casa Patrimoine).

casa_place_onu_1_072.jpg

La position de la coupole sera maintenue ainsi que sa forme d’origine, avec de la végétation tout autour et une fontaine sèche (Source: Cabinet Souad Belkeziz)

Selon Belkeziz, l’enjeu est de confirmer la stature de la place des Nations Unies comme point névralgique de la ville et comme un site central en synergie avec les principales composantes urbaines (ancienne médina, l’avenue Royale, trame verte…).
Il ne s’agit pas uniquement d’une simple réhabilitation de la coupole, mais aussi et surtout d’un aménagement et d’une réorganisation de l’espace environnant. Il est ainsi prévu de restaurer la coupole, considérée comme point de passage entre le passé et le présent (ancienne médina et ville moderne). Elle sera restaurée à l’identique tout en introduisant des nouveautés.

La nouvelle conception aura l’aspect d’une structure lumineuse colorée, tout en conservant sa forme originelle. Elle sera mise en valeur pour accentuer sa visibilité nocturne. Mais auparavant, il faudra passer par une étape de diagnostic de l’état des lieux, avant d’entamer les travaux de restauration proprement dits, est-il expliqué. Le concept du cabinet Belkeziz, retenu suite à un concours d’architecture lancé en mars de l’année dernière (cf. édition du 24 juin 2016), se démarque par une volonté de restituer la continuité de la trame verte. En clair, les espaces verts sont privilégiés, ainsi qu’un plan d’eau. «La position de la coupole sera maintenue ainsi que sa forme d’origine, avec de

casa_place_onu_2_072.jpg

Le passage souterrain pourrait avoir une vocation culturelle avec des expositions, des ateliers pédagogiques, conférences, événementiel (Source: Cabinet Souad Belkeziz)

la végétation tout autour et une fontaine sèche», explique une source auprès de Casa Patrimoine, qui pilote ce projet. L’idée est d’utiliser la galerie souterraine à des fins commerciales (cafés, restaurants, boutiques…), culturelles, ludiques, d’animation…

«Le passage souterrain pourrait avoir une vocation culturelle avec des expositions, des ateliers pédagogiques, conférences, événementiel…», explique-t-on auprès du cabinet d’architectes. La place revisitée pourrait être intégrée dans un circuit de «promenade urbaine». Et pour garantir sa sécurité, l’espace souterrain, ouvert le jour et considéré comme lieu de passage, sera fermé la nuit. Une manière d’éviter le squat du site, comme ce fut le cas pendant des années. Les SDF avaient transformé les lieux en point de rencontres nocturnes, laissant sur leur passage immondices, odeurs nauséabondes…
Pour rappel, ce projet porté par la commune urbaine de Casablanca (CUC), dont le coût global avoisine les 14 millions de DH, est majoritairement financé par le groupe koweïtien Al Ajial Holding, qui contribuera à cette réhabilitation à hauteur de 11,5 millions de DH (cf. édition du 28 mars 2016).

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc