Habillage_leco
Régions

Berkane renforce son réseau routier

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4970 Le 28/02/2017 | Partager
Dédoublement de la voie Berkane-Saïdia, reconversion des terres agricoles... les projets
202 millions de DH pour les programmes de mise à niveau de la province
berkane_route_070.jpg

Cette nouvelle route sera opérationnelle en mai 2018, précise-t-on auprès du département de l’Equipement (Ph. L'Economiste)

La province de Berkane lance un nouveau programme de mise à niveau de ses centres ruraux et le renforcement de ses axes routiers. Deux communes rurales, Laâtamna et le centre rural de Rislane, viennent de bénéficier de  202,2 millions de DH pour  rattraper leur retard de croissance. À Laâtamna, les travaux ont commencé pour le dédoublement de la route provinciale 6011 reliant la ville de Berkane à Saïdia. Un tronçon laissé pour compte et qui ne répondait pas aux exigences de qualité et de sécurité du réseau routier actuel de la région en nette amélioration.

Une route réputée dangereuse au regard du nombre d'usagers qui l'empruntent. La proximité des fermes maraîchères avec un nombre important d’ouvriers et d'engins agricoles, qui utilisent cette route quotidiennement, constitue un point noir pour la circulation au niveau de la province. Le dédoublement de cette voie facilitera de même l’accès à l’Agropole qui n’est pas bien connectée en matière de réseau routier. Elle n’est pas non plus préparée pour accueillir les grands camions de transport, notamment les semi-remorques.

Sur le plan technique, cette nouvelle voie est longue de 15,7 km avec cinq ouvrages d’art et 7 giratoires. Elle nécessitera 180 millions de DH pour sa réalisation (160 millions financés par le ministère de l’Equipement et le reste par le Conseil régional de l’Oriental).
En amont, ce nouveau tronçon renforcera le réseau routier de la province de Berkane long de 401 km dont 71 km de routes nationales, 53 km de routes régionales et 227 km comme routes provinciales. En plus de la voie express Ahfir-pont Hassan II sur Moulouya (71 km) opérationnelle depuis le début de cette année.

De son côté, la commune de Rislane a bénéficié d’un programme de développement intégré pour sa mise à niveau urbaine avec travaux de renforcement des routes et modernisation du réseau d’éclairage public. Idem pour la construction de deux terrains de proximité. Et pour accompagner la réalisation d’une unité de valorisation des amandes, trois forages, une station de pompage et des  bassins de  stockage seront réalisés au cours des huit  prochains mois pour assurer une irrigation régulière de 600 hectares d’amandiers et permettre aux agriculteurs de la commune d’améliorer leurs recettes par hectare. «Elles passeront de 1.100 DH/ha à 12.500 DH/ha et assureront 13.500 jours de travail. 20 millions de DH sont débloqués pour atteindre ces objectifs», précise-t-on auprès du département de l’Agriculture.

De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc