Culture

Pink Martini, LP, Christian Scott… au Jazzablanca

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4966 Le 22/02/2017 | Partager
La 12e édition du festival aura lieu du 8 au 16 avril à Casablanca
Des têtes d’affiche et de nouveaux talents sont à découvrir
pink_martini_lp_christian_scott._066.jpg

Durant plus d’une semaine, Jazzablanca fera vibrer la ville blanche aux sonorités jazz, mais aussi pop-rock, blues… avec des têtes d’affiche comme Christian Scott (à gauche), Murray Head ou encore Roberto Fonseca (en bas) (Ph. Jazzablanca)

La programmation de la 12e édition du Jazzablanca est enfin tombée! L’évènement musical le plus attendu de la ville blanche a annoncé lundi les noms des artistes qui prendront part au festival cette année. A l’instar de l’année dernière, Jazzablanca proposera des concerts payants du 8 au 13 avril à l’hippodrome d’Anfa, mais aussi des concerts gratuits du 14 au 16 avril à la place des Nations unies.

Et comme le veut la tradition, l’éclectisme musical sera au rendez-vous en invitant des sonorités soul, funk, jazz, flamenco, pop-rock… De quoi satisfaire tous les goûts. «L’organisation a fait le pari d’ouvrir une scène publique, mais aussi celui de lancer des lieux de vie à l’hippodrome d’Anfa, avec le Village et le Jazz Club. Nous avons réalisé une belle évolution en passant de 3.600 spectateurs à 74.000 l’an passé», a souligné Moulay Ahmed Alami, président du festival.

Pour ouvrir le bal de la scène Anfa le 8 avril, l’interprète du fameux «Lost on you» ou encore «Muddy waters» aux millions de vues sur Youtube, Laura Pergolizzi. L’Italienne a coécrit des chansons pour des stars comme Rihanna ou encore Christina Aguilera. Avec des sonorités aux multiples influences, suivront les Pink Martini, connus pour leur tube «Je ne veux pas travailler». Dans un autre registre, Christian Scott, jeune trompettiste jazz, musicien prodige, partagera son talent avec le public qui appréciera sans aucun doute sa touche avant-gardiste. Une figure de la scène britannique enchaînera avec un concert le mardi 11 avril. Il s’agit de Murray Head dont les mélomanes reconnaîtront les morceaux célèbres comme «Say it ain’t so» ou encore «Night in Bangkok». Mercredi 12 avril, ce sera Roberto Fonseca qui fera danser les foules avec ses mélodies endiablées puisant dans le jazz et la musique afro-cubaine. Pour clôturer en douceur cette 12e édition, le duo musical français Aaron, révélé après avoir signé la bande son du film «Je vais bien ne t’en fais pas», intitulée «U-turn (Lilli)», se produira tout en délicatesse sur la scène Anfa.

Jazzablanca c’est aussi l’occasion de découvrir d’autres talents en complément des têtes d’affiche. En before, pour bien commencer la soirée, la scène Village proposera également des concerts, et ce, dès 19h notamment avec Ayoub El Machatt, 5 o’clock ou encore Antonio Lizana Group. Nouveauté cette année, des DJ se produiront aussi à la scène Village qui accueillera notamment Habibi Funk et Amine Dhobb qui offriront des DJ sets pour le moins surprenants en fin de soirée.
La scène Jazz Club sera de retour cette année suite au succès rencontré lors de son lancement l’année dernière. Cet espace, qui permet de prolonger la scène d’Anfa, accueillera chaque soir en after du concert de 20h30 des groupes venant des Etats-Unis, d’Angleterre, d’Espagne, de Hongrie et bien évidemment du Maroc.

Du 14 au 16 avril ouvrira la scène BMCI. Durant 3 jours, le public pourra assister gratuitement à des concerts d’artistes marocains, mais aussi internationaux. La première journée propose 3 concerts dont le premier démarrera à 17h avec Amin, une formation marocaine composée de 5 musiciens. La scène gratuite abritera ensuite les concerts de The Grey Stars (Belgique/Maroc) et Ghoula (Tunisie). D’autres groupes comme le fameux Orchestre national de Barbès ou encore The Gentlemen’s Dub Club se produiront sur la même scène dans une ambiance explosive.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc