Habillage_leco
Régions

Oriental: Une saison agricole prometteuse

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4959 Le 13/02/2017 | Partager
Le programme initial d’emblavement dépassé de 30%
La vente des semences certifiées a enregistré une quantité record
oriental_agriculture_059.jpg

La situation des céréales devrait évoluer favorablement compte tenu des précipitations enregistrées et des travaux d’entretien apportés par les agriculteurs (Ph. A.K.)

Les précipitations enregistrées jusqu’à ce début février commencent à donner leurs fruits. L’impact est positif chez les agriculteurs au niveau de la partie nord de l’Oriental (axe Jerada-Driouch) et toutes les dispositions nécessaires ont été prises, en zones pluviales, pour remédier au retard accusé en début de campagne. Les dernières chutes de neige au niveau des hauts plateaux placent  aussi sous de meilleurs auspices la campagne agricole 2016/2017. Le cumul pluviométrique moyen jusqu’au 10 février 2017 est de 155 mm contre un cumul de 92,2 mm enregistré au cours de la précédente campagne agricole à la même date. Un surplus de 68% qui rassure les agriculteurs qui attendent les deux dernières ondées de saison (fin février et début mars).

Pour les céréales d’automne, le programme d’emblavement arrêté au début de la campagne agricole 2016-2017 était de 320.000 hectares. Actuellement, la superficie totale emblavée est de 416.614 hectares. L’objectif de départ est dépassé de 30% par rapport au programme et de 47% par rapport à la campagne 2015-2016, précise-t-on auprès de la direction régionale de l’agriculture de l’Oriental.
Concernant la multiplication des semences céréalières, les prévisions initiales de 2.713 hectares ont été totalement atteintes, avec un dépassement de 35,7%. En détail, 1.269 ha ont été réservés au blé tendre, 417 ha au blé dur et 1.027 ha à l’orge.

Pour ce qui est de la commercialisation des facteurs de production au niveau des 30 points de vente de la région, la vente des semences certifiées à la fin janvier 2017 a enregistré une quantité record et a dépassé les 92.000 q contre 46.000 q vendus au cours de la précédente campagne agricole, soit un dépassement de 50%. Ce qui montre l’engouement des agriculteurs à l’utilisation des semences certifiées. De plus, les 120 multiplicateurs de la région lui assurent son autosuffisance en semences de qualité et contribuent à l’amélioration des récoltes de manière générale. Ce bon score est réalisé grâce aux efforts consentis, dans le cadre du contrat-programme entre l’Etat et les professionnels et les campagnes de sensibilisation, rapporte Fatima Zohra Badaoui, du service de presse de la DRA.

Pour la betterave sucrière, le programme arrêté au début de la campagne était de 2.500 ha suite au déficit hydrique enregistré au niveau du complexe hydro-agricole de la Moulouya. Les barrages de la région étaient à 20% de leurs capacités de stockage (au lieu des 37% actuellement). Après les précipitations de décembre et janvier, ce programme a été revu à la hausse et a atteint 5.007 ha.

De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc