Habillage_leco
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4949 Le 30/01/2017 | Partager

• Gouvernement: El Omari charge Benkirane
Le PAM a ouvertement attaqué la «position de victimisation» du PJD face au blocage de la formation du gouvernement. Ilyass El Omari, qui intervenait lors de la réunion du Conseil national du parti du tracteur le week-end dernier, a accusé le parti de Benkirane d'avoir «jeté les bases de cette crise il y a 6 ans». Il a rappelé que le PJD est «le seul parti qui avait défendu la version actuelle de l'article 47 de la Constitution». «Les autres formations avaient proposé de nommer un chef du gouvernement issu du parti arrivé 2e, si le premier échoue à former une majorité dans un délai de 30 ou de 60 jours», a-t-il dit. Abdelilah Benkirane, qui participait au Conseil national du PJD, avait un autre point de vue. Il a estimé qu'il «n'est pas la cause de ces difficultés», ce sont elles «qui se mettent sur son chemin»...M.A.M.

• AWB, la valeur la plus échangée en Bourse en 2016
Attijariwafa bank maintient son statut de valeur la plus active de l’année 2016 à la Bourse de Casablanca. Pour la seconde année consécutive, la bancaire concentre plus de 20% des volumes échangés sur le marché central (près de 26 millions de DH en moyenne quotidienne).
Elle est talonnée de près par BCP qui draine un volume quotidien moyen de 15,9 millions de DH, soit 12,4% du volume total. Addoha, Maroc Telecom et Cosumar suivent respectivement avec 8,9, 8,8 et 5,2%. M.A.B.  

• FMI: La croissance marocaine sera de 4,4%
Les nouvelles prévisions du FMI créditent le Maroc d'une croissance de 4,4% en 2017 contre 4,8% auparavant. L'un des défis les plus importants sera de renverser la courbe du chômage. Sur les dernières années, le contenu en emplois de la croissance est très pauvre. Le Fonds insiste sur l'accélération d'un certain nombre de réformes dont l'accès au financement des PME, le marché du travail, l'éducation ou encore le climat des affaires. F.Fa

• Appel d’offres pour 1,32  million de quintaux de blé tendre
L’Onicl vient de lancer un appel d’offres pour la fourniture aux minoteries de 1,32 million de quintaux de blé tendre destiné à la fabrication des farines subventionnées. L’ouverture des plis relatifs aux offres de différentiel de prix a été fixée au 14 février. Ce différentiel correspond à un rabais à verser à l’Onicl ou une majoration à payer à l’adjudicataire par rapport au prix de cession à la minoterie. Soit 258,80 dirhams par quintal nu de qualité standard, rendu moulin. H.E.

• Les grands projets tirent l'importation des biens d'équipement
L'accélération des importations des biens d'équipement et des demi-produits en 2016 est en relation avec l'effort d'investissement des projets de grande envergure notamment la station thermique de Safi, le TGV et l'industrie automobile. Les achats de biens d'équipement et des demi-produits ont pris respectivement 27,5% et 5%. K.M.
 
• Compte courant: Le déficit se creuse à 3,9% du PIB

Simple coïncidence, le déficit du compte courant en 2016 est au même niveau que le déficit budgétaire, 3,9% du PIB contre 2,2% en 2015.  Cette augmentation s’explique par l’accélération des importations, notamment des biens d’équipement (+27,5%) en 2016 et des produits alimentaires (+25%), l’atténuation de la baisse des cours du pétrole sur le marché international ainsi que la baisse des prix des phosphates et dérivés sur le marché international. K.M.

• Légère augmentation de la dette du Trésor
La dette du Trésor a augmenté de 0,6 point en 2016 passant ainsi à 64,7% contre 64,1% en 2015. Pour Mohamed Boussaid, ministre de l'Economie et des Finances, «cette hausse est due essentiellement à l'effet PIB. Elle reste soutenable et devrait s'inscrire sur une trajectoire baissière à partir de 2017». En ajoutant la dette garantie par l'Etat, la charge dépasse 80% du PIB. Elle atteindrait 81,8% selon les anticipations du HCP. K.M.  
 
• Banque islamique: S2M référencé à Bahreïn
Nouvelle référence pour S2M dans la banque islamique. Le spécialiste de la monétique vient de remporter un contrat auprès de Tadhamon International Islamic Bank (TIIB) à Bahreïn grâce à son positionnement One Stop Shop. Dans ce cadre, S2M va accompagner TIIB dans la gestion des cartes de débit, des cartes prépayées et des cartes de crédit pour ses clients, la personnalisation des cartes et la sécurisation des transactions e-Commerce à travers le 3D-Secure. En plus du Bahreïn, S2M a déjà mis en œuvre sa solution pour la banque islamique en Iran, en Jordanie, au Koweït, en Mauritanie, en Palestine et au Yémen. M.A.B.

• CFG: Douiri en prospection
Adil Douiri, président de CFG Bank, était à Fès, jeudi dernier, où il a marketé sa banque auprès des opérateurs économiques de la ville. A noter que CFG Bank vient d’inaugurer son concept d’agence nouvelle génération à Fès, sur l’avenue Ahmed Chaouki, concept qui met en avant une nouvelle expérience bancaire pour ses clients. Y.S.A.

• Une base aérienne d’Air Arabia à Fès
Air Arabia dédiera un avion pour la ville de Fès. Comme annoncé par L’Economiste, la compagnie low cost installera une nouvelle base aérienne à l’aéroport Fès-Saïss en juin prochain. Selon Abderrafie Zouiten, DG de l’ONMT, la compagnie opérera 14 rotations hebdomadaires sur plusieurs capitales de l’Europe  (Paris, Berlin, Rome, Madrid…), au départ de Fès. En nombre de voyageurs, le futur hub aérien dotera la capitale spirituelle de 125.000 sièges. «Air Arabia connectera également Fès à Marrakech à raison de 3 vols par semaine, d’ici la fin 2017», ajoute Zouitene. Y.S.A.
• SDX Energy  achète des actifs pétroliers au Maroc
Le britannique SDX Energy vient d’acquérir des actifs de Circle Oil au Maroc et en Egypte. L’entreprise a acquis 75% dans les concessions de Sebou et de Lalla Mimouna (bassin du Gharb). Elle a également racheté 40% des actifs de Circle Oil en Egypte dans la concession de NWGemsa, détenant ainsi 50% des parts. Le montant global des deux opérations s’élève à 30 millions de dollars. Au Maroc, l’opération permettra au groupe de rajouter 750 barils équivalent pétrole/jour à sa production et de renforcer ses réserves de 0,9 million de barils. A.E.

• Locations non déclarées: La mise en garde de l’Intérieur
Vous êtes propriétaire de maison ou appartements meublés que vous mettez totalement ou entièrement à la disposition de tiers? Dorénavant, il faudra impérativement aviser les autorités sécuritaires de l’identité des locataires sous peine de «questionnement judiciaire en tant qu’éventuels complices des auteurs des crimes». Une mise en garde sans équivoque publiée hier par le ministère de l’Intérieur afin de contrecarrer ce comportement qui «facilite la dissimulation des personnes suspectes et les aide à préparer leurs actes de sabotage». Cette mesure radicale fait suite au large coup de filet opéré vendredi dernier par le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) qui a permis le démantèlement de cellules terroristes dans plusieurs villes du Royaume et l'arrestation de 7 partisans de Daech disposant d'un important arsenal. Z.L.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc