Habillage_leco
Entreprises

Paiement électronique: Naps entre en jeu

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:4947 Le 26/01/2017 | Partager
La filiale de M2M Group met fin au monopole du CMI
Lancement des activités à la mi-février
naps_paiment_electronique_047.jpg

Naps accélère son entrée dans le monde du paiement électronique. La filiale de M2M Group est actuellement dans la phase pilote du déploiement de son activité de société de financement spécialisée dans la mise à disposition et la gestion de tout moyen de paiement électronique

Naps casse le monopole du centre monétique interbancaire (CMI). Comme nous l’annoncions dans notre édition du 24 janvier 2017, la fintech lance officiellement son activité de paiement électronique. La filiale de M2M Group devient le premier établissement financier non-bancaire agréé (en 2013 déjà) par Bank Al-Maghrib pour opérer en tant que société de financement spécialisée dans la mise à disposition et la gestion de tout moyen de paiement électronique. Après avoir franchi toutes les étapes de certifications avec l’obtention du PCI DSS pour la sécurité des données et des transactions de paiement électronique, du «Go Live» opérationnel de MasterCard pour ses activités d’émission et d’acquisition et du processus d’interconnexion avec le switch national.

Aujourd’hui, la société dit innover au quotidien pour accélérer l’usage des moyens de paiement électronique. Pour ce faire, Naps entend apporter un service financier de base à une vaste population non bancarisée ou sous-servie à travers l’émission de cartes de paiement prépayées rechargeables. Celles-ci permettant de disposer en toute facilité d’une carte de paiement et de retrait sans pour autant être adossé à un compte bancaire utilisable que ce soit pour les achats sur TPE, en ligne, le transfert d’argent carte à carte… Naps veut ainsi donner la possibilité de gérer et contrôler ses budgets et ses dépenses en toute autonomie via plusieurs canaux (mobile, Internet et en agence). Elle ambitionne une part de 15% du marché des cartes de paiement sur les 3 prochaines années. Les produits seront disponibles dans le réseau de proximité à la mi-février.

L’entreprise entend aussi développer des programmes B2B adaptés aux besoins des stratégies nationales en faveur des femmes, des jeunes, des populations démunies et du monde rural. Elle veut aussi et surtout contribuer à l’essor des paiements sur TPE et paiements e-commerce pour lesquels elle nourrit beaucoup d’ambitions. Selon nos informations, elle vise 50% de part de marché de l’acquisition TPE et eCommerce à fin 2020. Pour ce faire, elle devra mettre à la disposition de tous les secteurs d’activité des solutions clé-en-main pour l’acception et le développement des paiements électroniques via TPE, mPos, mobile et e-commerce. En plus des canaux digitaux, Naps va se doter d’un réseau national d’agences en propre (20%) et agences franchisées (80%).

Le lancement des activités de Naps  dont l’investissement budgétisé sur le période 2013-2018 atteindrait 120 millions de DH reste pour le moment limité. Et pour cause, l’activité, car la société attend la mise en application effective des circulaires qui régissent le statut et l’exercice d’Etablissement de paiement. Des circulaires d’application qui sont au SGG depuis juin 2016. Elle deviendrait une véritable alternative de la banque classique.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc