Régions

Casablanca: La nouvelle grille tarifaire de Lydec

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4938 Le 13/01/2017 | Partager
Depuis le 1er janvier, les tarifs de l'électricité changent
La 4e hausse en 3 ans
Les usagers de 1re tranche dite «économique» épargnés
lydec_tarifs_038.jpg

Les usagers de la première tranche (celle qui est inférieure ou égale à une consommation de 100 Kwh) sont épargnés. Ils ne verront aucun changement sur leurs factures

La pilule sera difficile à avaler. Les prochaines factures de Lydec risquent d’être salées. Une nouvelle hausse des tarifs de l’électricité est appliquée dès ce mois-ci. Il s’agit là de la 4e augmentation appliquée en 3 ans (à partir de 2014). Si le prix de l’électricité sera revu à la hausse, celui de l’eau potable n’augmentera pas cette année.

Les tarifs 2016 appliqués à l'eau potable restent inchangés, conformément à l'arrêté ministériel n°3651.16  du 23 décembre 2016. Une décision qui vise certainement à atténuer l’impact sur le budget des ménages. «Ces décisions ne sont pas locales. Elles sont nationales et déclinées dans toutes les collectivités. C’est la conséquence de la mise en œuvre du contrat-programme signé entre l’Etat et l’ONEE», avait confié Jean-Pascal Darriet, DG de Lydec dans un entretien accordé à L’Economiste.
Décidé en 2014, le réajustement du tarif de l’électricité et de l’assainissement s’est accompagné du passage d’une tarification par tranche selon un barème à une tarification sélective.

Celle-ci consiste en l’application sur la totalité de la consommation mensuelle du client, du tarif de la tranche concernée. Ce qui s’est traduit par une hausse des factures difficilement supportable par les ménages vulnérables, en particulier ceux  partageant un compteur collectif. Cela a même provoqué des mouvements de protestations dans plusieurs villes comme ce fut le cas à Tanger et Tétouan (cf. édition du 2 novembre 2015). Pour l’heure, les usagers de la  première tranche (celle qui est inférieure ou égale à une consommation de 100 Kwh) sont épargnés. Ils ne verront aucun changement sur leurs factures. Le prix du kwh pour cette catégorie restera le même (0,84 DH).

A partir de la deuxième tranche (entre 100 et 150 kwh), le prix sera de 1,02 DH/kwh (au lieu de 0,98 DH en 2016). Ces mêmes tarifs sont également appliqués à la 3e tranche (inférieure ou égale à 200 kwh). Pour rappel, 63% des clients de Lydec consomment en moyenne moins de 150 kwh/mois (tranche 1 ou 2) pour une facture maximale de 163 DH. Pour ces tranches dites économiques, la facturation progressive est maintenue. Autrement dit: le client ne paie que le tarif de sa tranche. Au-delà de 150 kwh,  le mode de facturation sélective est appliqué. En clair, l’usager paie la totalité de la consommation mensuelle au tarif de la tranche dans laquelle il se trouve.

Les choses se corsent pour les tranches supérieures (de 4 à 6). En effet, pour la tranche 4, le prix du kwh passe de 1,07 à 1,11 DH, alors que la tranche suivante atteindra 1,31 DH (au lieu de 1,27). Les usagers de 6e tranche (supérieure à 500 kwh) s’acquitteront du tarif le plus cher, soit 1,51 DH/kwh (contre 1,46 en 2016).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc