Société

Santé: 1 Marocain sur 3 a un excès de poids!

Par Fatima HAÏM | Edition N°:4921 Le 21/12/2016 | Partager
10 millions de Marocains sont en situation de surpoids
3,6 millions souffrent d’obésité morbide
sante_obesite_021.jpg

Selon le dernier rapport du Haut commissariat au plan, les femmes seraient plus touchées que les hommes par l’excès de poids, avec une proportion de 60% (Ph. L’Economiste)

Le nombre d’obèses ne cesse d’augmenter au Maroc! Selon le dernier rapport du Haut commissariat au plan (HCP), ils seraient 10 millions de Marocains à être en surpoids, dont 3,6 millions en situation d’obésité morbide. Des chiffres alarmants! En une décennie, le nombre d’obèses a presque doublé… Parmi les facteurs en cause, l’on cite: la malbouffe, la malnutrition, la sédentarité, le manque d’activité sportive chez les jeunes, etc. Par ailleurs, la proportion d’obèses dans les couches socioéconomiques les plus défavorisées est souvent plus élevée qu’ailleurs. Pourquoi? Tout simplement parce que «les aliments les plus riches en acides gras trans que nous trouvons dans les produits industriels favorisent la prise de poids et le mauvais cholestérol», explique un nutritionniste. La modification des habitudes alimentaires est aussi un facteur aggravant: plats de snacks, fast-foods, laiteries...
Selon le rapport du HCP, les femmes sont plus touchées par l’excès de poids que les hommes. Elles seraient 6 millions touchées par le surpoids. L’étude précise aussi que le risque d’obésité augmente avec l’âge. «25% des 45-59 ans sont en situation de pré-obésité ou d’obésité morbide», selon le rapport. Une autre étude de l’OMS, publiée en 2016, indique que 14% des enfants au Maroc souffrent d’obésité, soit un taux revu à la hausse. Selon le même rapport, ce problème de santé publique pèse aussi sur l’économie nationale, en lui faisant perdre 24 milliards de DH par an. L’obésité est corrélée à un flot de maladies en tous genres comme l’hypertension artérielle, le risque d’infarctus ou d’AVC, mais aussi le diabète de type 2, les calculs biliaires, les douleurs arthritiques, certains types de cancer (côlon, sein, etc.)
Au Maroc, la prise en charge médicale de cette maladie est quasi inexistante… Manque de moyens de prévention ou d’actions éducatives pour une alimentation saine, régime de protection sociale qui ne couvre pas les plus pauvres, la couche la plus concernée par l’obésité…

Repère OMS/IMC

Le repère de l’Organisme mondial de la santé concernant l’obésité est l’Indice de masse corporelle (IMC). Celui-ci se calcule en fonction de la taille et de la masse (division entre la taille et le poids).
 Un IMC situé entre 18 et 25 est considéré comme normal
■ Un IMC situé entre 25 et 30 indique un surpoids
■ Entre 30 et 35: obésité modérée
■ Un indice supérieur à 40: obésité morbide.

 

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc