Competences & rh

L’Anapec met le cap sur e-learning

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:4920 Le 20/12/2016 | Partager
L’Agence s’allie au spécialiste européen de la formation en ligne, Openclassrooms
Plus de 1.070 cours seront librement accessibles aux candidats
33.000 chercheurs d’emploi déjà formés en France

Améliorer l’employabilité des jeunes chercheurs d’emploi, c’est dans cette optique que l’Anapec vient de nouer un partenariat avec Openclassrooms, spécialiste européen de l’éducation en ligne. Il s’agit de la première alliance du genre de l’opérateur français en Afrique. Désormais, les chercheurs d’emploi inscrits à l’Anapec bénéficieront d’un accès gratuit et illimité au service Premium Solo de la plateforme. Plus de 1.070 cours y sont dispensés. «Chaque mois, une dizaine de formations sont rajoutées dans notre base et seront automatiquement accessibles», précise Pierre Dubuc, co-fondateur d’Openclassrooms. Cette convention a été signée le mercredi 7 décembre à Casablanca, avec la présence du ministre de l’Emploi et des Affaires sociales, Abdeslam Seddiki, le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, ainsi que l’ambassadeur de France au Maroc.
Ces formations couvrent plusieurs secteurs d’activité, notamment les métiers d’avenir, liés au digital, à l’informatique, à la gestion de projet, au management, ou encore au leadership. Destinée à tous, sans limites d’âge ni de qualification, cette offre représente un réel atout aux yeux des recruteurs. «Devant une nouvelle génération de digital natives, il faut utiliser tous les apports numériques pour suivre le mouvement et toucher le maximum de jeunes à travers ces formations inédites», souligne le ministre de l’Emploi, Abdeslam Seddiki. Les formations d’Openclassrooms sont élaborées par des écoles supérieures de renom qui associent recherche et innovation, telles que: Sciences Po, Centrale Supélec, Ecole polytechnique et bien d’autres. La start-up collabore, également, avec des multinationales comme Google, Microsoft et IBM. Les certificats remis sont donc validés par ces partenaires de grande notoriété. Ainsi, à travers ces formations qualifiantes à distance, les chercheurs d’emploi pourront postuler pour des métiers d’avenir. A peine un an après son partenariat avec Pôle Emploi en France, la start-up, qui a pour mission de rendre l’éducation accessible à tous, a réussi à former 33.000 chercheurs d’emploi. «Nombreux d’entre eux ont pu s’insérer sur le marché de l’emploi grâce à ses formations qualifiantes», précise le fondateur.
Cette alliance permettra à l’Anapec de se positionner sur la formation à distance. «Avec 100.000 personnes déjà inscrites sur notre plateforme, nous espérons maintenant tripler ce chiffre», annonce Anas Doukkali, directeur général de l’Anapec.

Conquérir l’Afrique francophone d’ici 2018

Avec plus de 100.000 marocains inscrits sur sa plateforme, Openclassrooms n’a pas hésité à s’installer dans le pays. Son partenariat avec l’Anapec est le premier en Afrique, mais la start-up spécialisée dans la formation en ligne compte bien se déployer dans d’autres pays francophones du continent à l’horizon 2018. Elle cible particulièrement la Tunisie, l’Algérie, la Côte d’Ivoire. D’autres suivront.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc