De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4908 Le 30/11/2016 | Partager

• CIH Bank émet un emprunt obligataire de 1 milliard de DH
L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé, le 28 novembre, l’émission par CIH Bank d’un emprunt obligataire subordonné de 1 milliard de dirhams. Il se décline en 10.000 obligations d’une valeur nominale de 100.000 dirhams. L’emprunt est étalé sur une durée de 7 à 10 ans en quatre tranches non cotées. La période de souscription est ouverte du 5 au 7 décembre. Cette opération vise à renforcer les fonds propres et l’activité de la banque. S.N.

• Le big-data a du mal à séduire les entreprises marocaines
Les résultats d’une étude sur «La maturité du big data au Maroc», présentés hier lors de la journée de lancement du Salon international des technologies de l’information MED-IT, révèlent que près de 71% des DSI marocains «n’ont pas de projet en cours dans le domaine du big-data et la quasi-totalité n’envisage pas d’en  lancer avant 6 mois au mieux». Ces derniers précisent toutefois être en observation des tendances du marché et de la concurrence. Les auteurs interprètent ces statistiques comme «un choix clairement affiché d’observation du marché plutôt que de prise de risques pour des projets dont les bénéfices sont encore mal appréhendés par la plupart des acteurs». S.F.

• LafargeHolcim Maroc va absorber Lafarge Cementos
La fusion-absorption de Lafarge Cementos ne donnera pas lieu à un échange d’actions entre les deux sociétés. L’opération se fera sans liquidation de Lafarge Cementos. Le géant marocain émettra 26.615 actions nouvelles d’une valeur nominale de 30 DH chacune, qui seront attribuées aux autres actionnaires de Lafarge Cementos. Le rapport d’échange est de 76,7 actions LafargeHolcim Maroc pour 1 action de l’absorbé. LafargeHolcim Maroc augmentera, dans la foulée, son capital social de 798.450 DH pour le porter de 702,1 millions à 702,9 millions de DH. L’opération sera approuvée au terme de l’assemblée générale extraordinaire prévue le 30 décembre, au siège de LafargeHolcim Maroc. M.K.

• Continuité d’activité pour Salama
La société marocaine des carburants Salama ne sera pas dissoute par anticipation. Le distributeur de carburant va poursuivre son exploitation en dépit d’une situation nette des comptes inférieure au quart du capital social. Un capital social initial de 55 millions de DH. M.A.B.
• Réunions techniques sur l’imposition de l’IR
L’administration fiscale et l’Ordre des experts-comptables accélèrent les consultations techniques afin de rapprocher l’assiette d’imposition de l’IR sur le salaire et l’assiette de cotisation CNSS. Une réunion est prévue aujourd’hui 30 novembre. K.M.

• Gouvernance sportive: Un budget européen perdu par le Maroc
Une étude réalisée par Transparency Maroc sur le manque de transparence dans la gestion du secteur sportif a mis le point sur «le gâchis» du programme européen Meda-Sport. Rabat devait profiter d’un don de 72,9 millions de DH, sur la période 2000-2004. Ce montant devait permettre la construction de 21 stades et salles de sports dans 21 centres urbains et communes rurales. Sauf que ce programme n’a pu être réalisé, suite au non-respect du calendrier d’exécution par les autorités marocaines, selon le rédacteur de ce document, Moncef El Yazghi (voir aussi page 6). M.A.M.

• Gouvernement: Benkiran reprend langue avec Akhannouch
Très attendue, la réunion entre Abdelilah Benkirane et Aziz Akhannouch a été finalement tenue, hier après-midi. La rencontre, dont les détails n’ont pas encore filtré au moment où nous mettions sous presse, pourrait favoriser un déblocage de la situation. Les négociations devraient reprendre après le retour d’Akhannouch des prochaines étapes de la tournée royale, au Nigeria et en Zambie. Plus tôt dans la matinée, le président du RNI avait rencontré, en compagnie de Mohamed Sajid, secrétaire général de l’UC, les députés du groupe parlementaire commun des deux partis. M.A.M.
• Gratuité de l’école: Le Conseil de l’éducation met les points sur les i
La polémique autour de la gratuité de l’enseignement refait surface. Pourtant, le sujet n’est pas nouveau. La vision 2015-2030, validée par le Conseil supérieur de l’éducation et approuvée par le Roi, prévoit bien dans son axe financement des frais d’inscription au supérieur et, plus tard, au lycée. Pour le primaire et le collège, la gratuité reste de mise. Avec le projet de loi-cadre imposant les orientations de la Vision 2030, les opposants à l’application des frais montent au créneau. Le Conseil a donc tenu à rappeler les principes validés: les familles nécessiteuses seront exemptées, la mesure sera progressive et des conditions strictes d’application seront élaborées. Une étude devrait, par ailleurs, être menée sur la capacité des familles à contribuer au financement. A.Na

• Rabat: Un étrange appel d’offres
Rabat Aménagement vient de lancer un appel d’offres pour l’achat de carreaux destinés au revêtement de la piscine semi-olympique Al Hilal au quartier Yacoub El Mansour. Sauf que le cahier des prescriptions spéciales spécifie que les carreaux doivent provenir de l’importation. Ce qui est interdit par l’article 5 du décret sur les marchés publics. L’Association professionnelle  des industries céramiques a saisi le ministère de l’Intérieur. Une réunion était prévue hier, mardi 29 novembre, entre l’association et la Fédération des matériaux de construction pour décider d’une position commune. H.E.

• Une Agence Campus France à Fès
La ville de Fès sera dotée d’une Agence Campus France. Logée au sein de l’Institut français, celle-ci sera inaugurée le 20 décembre en présence de Jean-François Girault, ambassadeur de France au Maroc. L’Agence Campus France est un établissement public chargé de la promotion de l’enseignement supérieur, de l’accueil et de la gestion de la mobilité internationale des étudiants, des chercheurs, des experts et des invités. Elle intervient sur plusieurs aspects : élaboration du projet de formation, placement dans les établissements, préparation linguistique, accueil et aide à l’hébergement, gestion et suivi du séjour en France. Y.S.A. 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc