De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4904 Le 24/11/2016 | Partager

• Jacobs supervisera la construction de la tour BCP
Jacobs Engineering (JESA) vient d’être sélectionné par la Banque Centrale Populaire pour coordonner la construction de sa future tour à Casablanca Finance City. Le contrat de maîtrise d’ouvrage porte sur l’assistance générale à caractère administratif, financier et technique. Le projet de tour a été conçu par un cabinet d’architectes de renommée internationale. JESA est une joint venture créée en 2010 entre le groupe OCP et l’américain Jacobs Engineering. H.E.

• Logistique verte: UPS signe la Charte
UPS vient de signer, en marge de la COP22, la première Charte marocaine en faveur de la logistique verte. Une initiative portée par l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) en partenariat avec la Confédération générale des entreprises (CGEM). La signature s’est déroulée dans le cadre du programme Moroccan Green Logistics (MGL) qui valorise la contribution du secteur logistique national aux objectifs de développement durable. A.R.

• CBC: Premier laboratoire d’analyses certifié ISO 9001
Le Centre de biologie de Casablanca vient d’obtenir la certification ISO 9001 version 2015 à la suite de l’audit de l’organisme «Afaq Afnor International». Ce qui en fait le premier laboratoire d’analyses médicales au Maroc à avoir cette distinction. Le laboratoire, dirigé par le biologiste médical Ouazzani Touhami, a entrepris, depuis sa création en 2001, une mise en place rigoureuse de son système qualité et qui a abouti en 2010 à sa certification selon la norme ISO 9001 version 2008. R.B.  

• TIC: Le Maroc fait bonne figure
Sur un total de 175 pays, le Maroc se positionne au 96e rang dans l’indice 2016 de développement des TIC, établi par l’Union internationale des télécommunications. Parmi les points positifs relevés, «la forte performance réalisée en matière de proportion des ménages disposant d’un accès Internet». Le Royaume qui a progressé de deux places devance des pays comme l’Egypte (100e) et l’Algérie (103e). Il arrive toutefois derrière la Tunisie d’un rang (95e). F.Z.T.

• Les huissiers assisteront la TGR
Les huissiers de justice vont assister les comptables publics relevant de la Trésorerie générale du Royaume. Une convention de partenariat entre la TGR et l’Ordre national des huissiers de justice du Maroc a été signée mercredi. Cet accord s’inscrit dans le cadre de la modernisation de l’administration via le recours à des compétences externes. Elle vient encadrer les relations entre les comptables publics et les huissiers de justice notamment à l’occasion de la notification et de l’exécution des actes de recouvrement. K.M.

• Urbanisme: 2 études attendues
Le 9 décembre prochain, les locaux de la direction de l’Aménagement du territoire accueilleront l’ouverture des plis concernant l’offre de prix pour l’élaboration des rapports «Etat des lieux de l’aménagement du territoire 2015-2016» et «Fenêtres sur le territoire marocain». Le premier document décrira l’état d’évolution de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire au Maroc de 2015 à 2016. Le second devra tenter de répondre à certaines questions liées à l’organisation du territoire et exposer les tendances ainsi que les évolutions au cours des 10 dernières années. L’élaboration du premier rapport est estimée à 800.000 DH, le second à 1 million de DH. M.K.

• Affaire CIH: Verdict sur les fonds réclamés par la banque
Déclenchée au début des années 2000, le procès CIH sera jugée ce jeudi à la Cour d’appel de Casablanca. Il sera question de trancher cette fois-ci les demandes civiles réclamées par la banque. Une expertise comptable et financière a été ordonnée pour déterminer les montants en jeu. Le verdict pénal avait déjà condamné d’anciens cadres du CIH à de la prison ferme ou avec sursis pour dilapidation de deniers publics. Les experts n’ont retenu qu’une  cinquantaine de millions de DH qui sont redevables sur un peu plus de 3 milliards de DH. L’absence de justificatifs bancaires dans plusieurs dossiers explique en partie les conclusions de l’expertise (cf. L’Economiste du 21 novembre 2016). F.F.

• Spoliation foncière: Un conservateur à la barre des accusés
Une série de dossiers en rapport avec la spoliation de biens immobiliers est devant la Cour d’appel de Casablanca. L’un des accusés n’est autre que le conservateur foncier Abderrahim Amal. Mardi 22 novembre, le conservateur qui exerce à Ain Sebaâ devait éclairer les juges sur son rôle dans la modification des droits de propriété inscrits sur les titres fonciers de deux villas au quartier Oasis et appartenant à la famille Kimia. Plusieurs personnes sont citées à comparaitre dont un médecin et un notaire. Ces derniers, et deux autres, à savoir Mustapha Him et Belgacem Laghdaich, sont poursuivis dans d’autres affaires de spoliation foncière. F.F.

• Casablanca/Trémies: La maîtrise d’œuvre confiée à Team Maroc
C’est finalement la société Team Maroc qui a été retenue pour les prestations de maîtrise d’œuvre du projet de réalisation de deux trémies à Casablanca (Sidi Abderrahmane et route de Rabat/Aïn Sebaâ). L’offre de l’attributaire (7,6 millions de DH) a été jugée la plus avantageuse. A.E.

• Tramway: Une machine à laver pour la 2e ligne
Le groupe espagnol AMS Autoequip Iberia vient de remporter le marché de fourniture et d’installation d’une machine à laver pour la 2e ligne de tramway. Le fournisseur percevra plus de 4 millions de DH en contrepartie de cette prestation. A.E.
• La Rabita Mohammedia «déconstruit» le discours jihadiste
Comme nous l’avons annoncé dans notre édition du 31 octobre dernier, la Rabita Mohammedia des oulémas mène des efforts de «déconstruction» du discours jihadiste, à travers des productions scientifiques. Une série de «cahiers scientifiques», mise en ligne sur le site web de la Rabita, permet de montrer les contradictions des actes de Daesh avec les préceptes de l’islam. Ces documents portent notamment sur «le concept du jihad», «les conditions de fondation de l’Etat islamique»… Un effort louable pour contrer les discours obscurantistes. Seul bémol, ces productions scientifiques sont disponibles exclusivement en arabe. Or, une grande partie des recrues de Daesh sont originaires de pays européens, ayant des connaissances rudimentaires en langue arabe. M.A.M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc