Evénement

Electricité à partir de déchets: Siemens s’associe à PEPS&NST

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4899 Le 16/11/2016 | Partager
Le programme sera basé sur l’utilisation du procédé solaire micro-ondes
Un site pilote de traitement de Ras El Ain dans la région de Marrakech
electricite_simens_099.jpg

Le groupement PEPS&NST a réinventé un recyclage des déchets grâce à un procédé de transformation via des fours solaires micro-ondes (Ph. Peps)

Très belle réussite pour le groupement PEPS&NST. Leur solution industrielle de transformation des déchets solides en productible hautement valorisable et en électricité a remporté un énorme succès à la COP22. Siemens Maroc vient d’ailleurs de signer un protocole d’entente avec le groupement pour une coopération technique et commerciale. Cette entente exclusive s’appuie sur l’utilisation du procédé SMO© (solaire micro-ondes) et dont PEPS détient la licence exclusive en Afrique et au Moyen-Orient. Le concept élaboré par PEPS&NST en collaboration avec Siemens devrait également permettre d’augmenter la part de l’électricité consommée au Maroc et produite à partir d’énergies renouvelables. «La technologie SMO© se présente comme une solution innovante pour accompagner les objectifs fixés par le Maroc en matière de développement durable. Elle valorise les déchets carbonés hétérogènes, notamment sous forme d'électricité, de paraffine et d'autres produits à haute valeur ajoutée, tout en séquestrant une grande quantité de carbone d'origine fossile. Pour Siemens Maroc, cette entente avec PEPS&NST est aussi une manière de renforcer notre engagement en faveur des initiatives marocaines qui peuvent faire bouger les choses», a déclaré Dirk De Bilde, CEO Siemens Maroc. Rappelons qu’un site pilote d’exploitation a déjà été déployé par PEPS avec le support de la région de Marrakech/Safi et construit dans la commune de Ras El Ain. Le site pilote a été officiellement inauguré récemment à l’occasion de la COP22. Derrière ce projet, Imperium Holding -dont la société phare est la Société impériale des thés et infusions de Marrakech- associée à Num-Smo-Technologies, une société française spécialisée dans les énergies renouvelables basée en Guadeloupe. Les deux partenaires ont créé en 2012 Peps Maroc qui valorise ce nouveau procédé thermo-solaire «SMO®» axé sur les questions énergétiques et environnementales. Le procédé SMO© répond précisément à l’enjeu de l’élimination des déchets solides non triés et à la production d’électricité d’origine renouvelable par un procédé en quatre étapes: trier et granuler les déchets, sécher et «cuire» les granulats en charbon et paraffine, gazéifier le charbon en syngas et poudre de carbone, turbiner le syngas en électricité. Ce procédé, industrialisé et en cours de tests opérationnels depuis mars 2015, présente un rendement énergétique élevé permettant de produire de l’électricité d’origine renouvelable et ce sans émission de gaz à effet de serre. Il a fallu près de trois ans pour monter ce projet. Après des études et travaux de recherches menés par une pépinière d’ingénieurs, l’étape de fabrication des pièces par des industriels marocains et français.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc