COP22

Start-up challenge: Un hackathon pour accélérer l’innovation

Par Fatima HAÏM | Edition N°:4897 Le 14/11/2016 | Partager
Un évènement en marge du Sommet de Marrakech
Un camp de 5 jours dédié à l’innovation pour soutenir les projets écolos
start-up_challenge_097.jpg

Pendant 5 jours, les 10 participants de l’Innovation Camp vont pouvoir bénéficier de l’expertise de spécialistes issus du monde entier, pour prototyper leurs idées (Ph. Houna)

Transformer des idées  en prototypes…  C’est le thème d’un hackathon consacré à l’innovation pour soutenir les start-ups écolos. Le concept: réunir des profils variés  pendant une durée limitée venant de différents milieux (finance, science, design…) pour un grand brainstorming afin d’accélérer l’émergence de projets.  Organisé par la plateforme Houna, en partenariat avec Méditel et Valyans Consulting, ce side-event d’une semaine rassemble des entrepreneurs éco-engagés ainsi que des experts pour un appui concret dans la réalisation et le développement de projets. L’évènement se déroule au Centre de qualification et de formation de l’artisanat à Marrakech, en marge de la COP.

«Innovation Camp rassemble des entrepreneurs artisans, des designers, des makers... Tous les projets que nous avons choisis cherchent à résoudre des problématiques environnementales liées à la gestion des eaux, des déchets, les énergies vertes», explique Eric Asmar, co-fondateur de la plateforme Houna, un incubateur culturel et artistique.  Pour ce challenge, 10 projets innovants ont été sélectionnés. Les participants ont l’occasion de se faire connaître auprès de décideurs et d’experts internationaux afin de bénéficier de leurs compétences pour transformer leurs  idées en prototypes.  Par exemple, le projet «Fallah Pro» est de créer un prototype de pompe solaire pour les agriculteurs qui consiste à proposer une nouvelle technique d’irrigation qui utiliserait l’énergie solaire pour réaliser des économies en eau.  Ou encore, «Ferranek» qui est un four solaire «portable» de taille réduite, élaboré avec des matériaux écologiques, respectueux de l’environnement.
Les participants disposent pendant ces cinq jours d’un Lab atelier (grâce au réseau Fab lab de Casablanca) pour leur permettre d’améliorer ces solutions.  Samedi, ils vont tous «pitcher» devant un jury composé d’experts pour mieux présenter toutes les spécificités de leurs projets. «Une opportunité unique de trouver des partenaires et des investisseurs mais aussi d’avoir la possibilité de participer à l’événement start-up altitude qui aura lieu le lendemain et qui rassemble les plus grands startuppers de la région MENA… Cela va faciliter les échanges avec les investisseurs et les bailleurs de fonds», poursuit Eric Asmar.
En effet, les projets les plus innovants qui seront sélectionnés auront la chance de bénéficier d’un accompagnement sur une année, avec la possibilité de sillonner le monde entier pour obtenir des financements.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc